Cet article date de plus de cinq ans.

Quand le loup accompagne le conteur auprès des enfants

Philippe Le Hir est à la fois conteur et dresseur de loups. Quand il va dire ses histoires devant les enfants, il se fait accompagner par ses animaux. Il était il y a quelques jours à Vitry-le-François, dans la Marne, à l'invitation de la municipalité. Face aux collégiens fascinés, il a pu montrer la réalité d'un animal victime de sa mauvaise réputation.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le loup et les enfants de Vitry-le-François
 (H. Doumergue - France 3 Culturebox capture d'écran)

Si le loup a souvent le mauvais rôles dans les contes, Philippe Le Hir sait démonter cette sinistre réputation. Il y a pourtant de nombreux siècles que la figure du loup hante les légendes. Il dévore les enfants, attend ses victimes au coin du bois, fait régner la terreur dans les campagnes et profite des disettes pour s'aventurer dans les villages et faire son repas de celui qui ose traîner seul à la nuit tombée. Mais Philippe Le Hir le dit d'entrée aux enfants qui l'écoutent en  : "Le loup a foncièrement peur des humains, c'est dans sa nature".

Le conteur de la compagnie "Les Baladins de la Vallée d'Argent" sait ce qu'il dit, il est lui-même éleveur de loups. Et, par son double travail, il participe à la revalorisation de cette espèce traquée partout. Cela commence par l'image que l'on inculque aux plus jeunes.

On a tous peur du loup, depuis le Petit Chaperon Rouge, la bête du Gévaudan... Les contes pour enfants s'améliorent... On commence à leur apprendre que le loup n'est pas le prédateur prétendu par les générations précédentes.

Philippe Le Hir
Dresseur de loups et conteur


Reportage : Champagne-Ardenne A. Hébert, R. Doumergue, S. Allombert

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.