Le Jazz Day fête ses dix ans : plusieurs stars autour de Herbie Hancock ce vendredi soir pour un concert en streaming

La Journée internationale du Jazz se tient en mode numérique sous l'égide de l'Unesco et de son ambassadeur Herbie Hancock. Animé par Michael Douglas, le concert accueille entre autres Dee Dee Bridgewater, Marcus Miller, Angelique Kidjo, John McLaughlin, Dianne Reeves, Jacob Collier, Joe Lovano, Kenny Garrett ou encore le Brésilien Ivan Lins.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Quelques invités de l'édition 2021 du Jazz Day : Jonathan Butler, Dianne Reeves, le directeur musical John Beasley, Andra Day, Michael Douglas, Jacob Collier, Ingrid Jensen, Melissa Aldana, A Bu, Herbie Hancock, Angelique Kidjo, Marcus Miller, John McLaughlin, Dee Dee Bridgewater. (JAZZ DAY / UNESCO)

Pandémie de Covid-19 oblige, pour la deuxième année de suite, c'est via internet que les amoureux du jazz sont invités à communier à l'occasion de l'édition 2021 de la Journée internationale du Jazz, celle du dixième anniversaire de la manifestation. Si chaque année, cette célébration donne lieu à diverses initiatives de sensibilisation, master classes et autres ateliers relayés notamment par les sites et comptes Facebook et Twitter de l'Unesco et du Jazz Day, elle culmine toujours par un concert "all star" réunissant de nombreuses vedettes.

Rendez-vous vendredi 30 avril à 23 heures, heure française, via le site du Jazz Day ou directement la fenêtre Youtube ci-dessous.

L'événement musical "all star" démarre à partir de 23 heures (heure de Paris), soit 21 heures temps universel. Les artistes se produisent depuis différentes villes, majoritairement New York et Los Angeles, mais aussi Paris, siège de l'Unesco d'où chantera la Béninoise et Parisienne d'adoption Angélique Kidjo, Londres, Rio de Janeiro, Tokyo, Moscou, Cape Town (Afrique du Sud), et depuis des pays comme le Mexique, l'Australie, Monaco.

Avant l'ère du Covid-19, chaque année, le Jazz Day avait pour épicentre une ville différente quelque part dans le monde, où le concert était organisé sous le parrainage du pianiste Herbie Hancock, ambassadeur de bonne volonté auprès de l'Unesco (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), initiatrice du Jazz Day en 2011.

Une affiche foisonnante, majoritairement basée aux États-Unis

Fidèle au rendez-vous, Herbie Hancock assure la direction artistique du concert, et le pianiste John Beasley la direction musicale. L'acteur Michael Douglas animera la soirée. L'Unesco a fourni un programme précis des différentes interventions. À New York, se produiront Melissa Aldana (Chili), Massimo Biolcati (Italie), A Bu (Chine), Cyrus Chestnut (États-Unis), Amina Figarova (Azerbaïdjan), Roberta Gambarini (Italie), Kenny Garrett (États-Unis), James Genus (États-Unis), Stefon Harris (États-Unis), Ingrid Jensen (Canada), Joe Lovano (États-Unis), Rudresh Mahanthappa (États-Unis), Antonio Sánchez (Mexique) et Veronica Swift (États-Unis).

À Los Angeles, Herbie Hancock sera entouré d'Alex Acuña (Pérou), Justo Almario (Colombie), Dee Dee Bridgewater (États-Unis), Jonathan Butler (Afrique du Sud), Mahmoud Chouki (Maroc), Gerald Clayton (États-Unis), Andra Day (États-Unis), Romero Lubambo (Brésil), Marcus Miller (États-Unis), Dianne Reeves (États-Unis), Ben Williams (États-Unis), Francisco Torres (Mexique) et Justin Tyson (États-Unis).

Enfin, Igor Butman jouera à Moscou, Ivan Lins à Rio, John McLaughlin à Monaco, James Morrison en Australie (Mount Gambier), Jacob Collier à Londres, Mandisi Dyantyis à Cape Town, Junko Onishi à Tokyo... Le concert sera diffusé en direct depuis l'Unesco à Paris et les Nations unies à New York.

Hancock salue la "résilience", la "créativité" et la "compassion" du monde du jazz

"Notre communauté de la Journée internationale du jazz a fait preuve d'une résilience, d'une créativité, d'une ingéniosité et d'une compassion incroyables tout au long des immenses défis de l'année écoulée", estime Herbie Hancock dans le communiqué de presse du Jazz Day. "Alors que la pandémie continue de rendre la vie difficile à tant de personnes dans le monde, l'exemple des organisateurs, du Népal au Mexique en passant par le Cameroun, nous inspire pour saluer cette étape historique du dixième anniversaire avec joie, courage et espoir pour l'avenir du jazz."

Audrey Azoulay, ancienne ministre de la Culture française, actuelle directrice de l'Unesco, déclare de son côté : "Aujourd'hui, nous avons plus que jamais besoin du jazz. Nous avons besoin de ses valeurs, fondées sur la dignité humaine et la lutte contre le racisme et toutes les formes d'oppression. C'est bien plus que de la musique : le jazz est une sorte de bâtisseur de ponts dont nous avons besoin dans le monde actuel."


> À voir aussi, du Jazz Day sur les antennes de France Télévisions :
- Les pianistes Laurent de Wilde et Ray Lema (en duo) sont invités de la chaîne Culturebox (canal 19 de la TNT) vendredi 30 avril après 20 heures.
- Le clarinettiste et saxophoniste Michel Portal est ensuite l'invité de la chaîne Franceinfo (canal 27) à 23h30.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jazz

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.