Charlie Parker revisité à la Philharmonie à voir en Replay sur Culturebox

En 1949, Charlie Parker entrait en studio pour le premier d'une série d'enregistrements avec des cordes, les fameux "Charlie Parker with strings". Quelques-uns des meilleurs saxophonistes alto français, dont Géraldine Laurent et Pierrick Pédron, ont revisité dimanche 27 janvier 2019 à la Philharmonie de Paris ces célèbres sessions du "Bird". Un concert exceptionnel à revoir sur Culturebox.

Charlie Parker dans une photo datée de 1950
Charlie Parker dans une photo datée de 1950 (STF / AFP)
Entre novembre 1949 et janvier 1952, le saxophoniste alto américain Charlie Parker enregistre quatre sessions avec cordes. Elles  débouchent à l'époque sur des disques 78T tous intitulés "Charlie Parker with strings". Rassemblés ensuite en format 33 T, il sont devenus des classiques.

"Bird with strings revisited" à la Philharmonie

70 ans plus tard, sous le nom de "Bird with strings revisited", quelques-uns des meilleurs saxophonistes actuels -  Géraldine Laurent, Pierrick Pédron, Thomas de Pourquery, Olivier Bogé et Jaleel Shaw - revisitaient ce répertoire, avec de nouveaux arrangements de Christophe Dal Sasso. Un concert magnifique, ces saxophonistes majeurs ne se livrant pas à un concours de virtuosité mais se répondant et  jouant la symbiose de façon inspirée, au service des morceaux. 

Cette création imaginée par Vincent Bessières, historien du jazz, producteur, commissaire d'expositions, coïncide également avec le 70e anniversaire des premiers concerts en France du "Bird", en 1949.

"L'idée était de partir des standards enregistrés à l'époque et de les réorchestrer, les réarranger de manière un peu plus moderne", explique Christophe Dal Sasso, qui avait monté pour cet événement un orchestre de douze musiciens.

"On a à peu près la même formation de cordes, si ce n'est qu'on a un peu grossi les vents et les bois", précise cet arrangeur réputé, qui a déjà collaboré à plusieurs créations mêlant le jazz au classique, à la musique contemporaine et brésilienne.

 

Choc parkérien

"Mon premier grand choc parkérien s'est situé en 1996 ou 1997, et c'est précisément ces enregistrements avec les cordes qui m'a marqué: une grosse claque !", confie Pierrick Pédron, le plus "parkérien" du lot, qui place Charlie Parker dans son "Top 3 avec Louis Armstrong et John Coltrane". "Même si ça paraît extrêmement contrôlé, il y a toujours chez lui une fragilité incroyable", selon lui. 

Géraldine Laurent met, elle, en avant la liberté de ce musicien d'exception. "Il a mis la virtuosité de son jeu au service de la liberté, et ce qui me frappe, c'est sa fulgurance. Avoir développé tout ça en si peu de temps...", dit-elle, admirative. 

Charlie Parker, co-inventeur du bebop avec Dizzy Gillespie, génie de l'improvisation, soliste inouï, a traversé comme une bourrasque le jazz, dont il a bouleversé les codes en une décennie, avant de succomber à 34 ans à une surdose en 1955.

"Bird With Strings Revisited" est à  voir en Replay sur Culturebox pendant deux ans.