Cet article date de plus de cinq ans.

Hollande : "Pierre Boulez a toujours voulu penser son époque"

François Hollande a rendu hommage au compositeur et chef d'orchestre Pierre Boulez, décédé mercredi. La famille de la musique a aussi salué sa création.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le compositeur et chef d'orchestre, Pierre Boulez, ici en 2008, est décédé à l'âge de 90 ans © MaxPPP)

De nombreuses réactions ont suivi mercredi l'annonce du décès de Pierre Boulez, à l'âge de 90 ans. François Hollande a salué la créateur et chef d'orchestre.

"Du côté du renouveau"

La Philharmonie de Paris; inaugurée en 2015, a été voulue et initiée par Pierre Boulez. Le président de l'institution, Laurent Bayle, a salué en Pierre Boulez "la figure majeure de la seconde moitié du XXe siècle" . Un homme, dit-il, qui "s’est placé résolument du côté du renouveau, de la construction, pensant que c’était la meilleure façon de tourner la page aux erreurs du passé".

"C’est une des rares personnalités musicales qui considérait sa position de créateur et d’artiste comme des éléments indissociables les uns des autres, le tout associé à une réflexion sur la musique"

"C'était un créateur d'institutions" : Laurent Bayle, président de la Philharmonie de Paris
écouter

Le patron de la Philharmonie de Paris a aussi souligné le souci de la transmission qui animait Pierre Boulez : "Une capacité à dire avec des mots simples des éléments de pensée complexe" .

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.