Grammy Awards : Beyoncé arrive en tête avec neuf nominations, les femmes à l'honneur

La chanteuse, grâce notamment à son titre "Black Parade", devance notamment deux autres artistes pop, Dua Lipa et Taylor Swift, qui comptabilisent six nominations chacune.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La chanteuse Beyoncé Knowles lors de l'avant-première mondiale du "Roi lion" le 9 juillet 2019 à Los Angeles. (IMAGE PRESS AGENCY / NURPHOTO / AFP)

Beyoncé toujours au top. A 39 ans et avec déjà 24 Grammys à son actif, la chanteuse américaine pourrait bien continuer sa moisson lors des prochains Grammy Awards, les récompenses américaines de la musique, qui auront lieu le 31 janvier. Elle est arrivée mardi 24 novembre en tête avec neuf nominations, notamment pour son titre Black Parade sorti cet été, lors des manifestations contre les inégalités raciales après la mort de George Floyd.

Ce titre se retrouve dans la réédition de l'album paru à l'occasion de la sortie du film Le Roi lion. Il concourt notamment dans la prestigieuse catégorie de Chanson de l'année.

Les femmes à l'honneur

Beyoncé devance deux autres chanteuses pop, la Britannique Dua Lipa et l'Américaine Taylor Swift, ainsi que le rappeur Roddy Ricch. Ils ont remporté six nominations chacun lors des annonces 100% virtuelles organisées par l'Académie américaine de la musique. Dans une industrie durement éprouvée par la pandémie, ces nominations ont fait la part belle aux femmes. La rappeuse texane Megan Thee Stallion, 25 ans, un des phénomènes musicaux de l'année, fait notamment une percée avec quatre nominations, y compris dans la catégorie Révélation de l'année. 

Billie Eilish, la jeune chanteuse qui avait réussi en janvier dernier le grand chelem en raflant les prix dans les quatre catégories reines, a décroché encore quatre nominations cette année (notamment pour les catégories Album de l'année et Chanson de l'année). Du fait de la situation sanitaire aux Etats-Unis, on ignore encore comment sera organisée la cérémonie du 31 janvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.