Gotye reconnaît avoir plagié l'air de "Somebody That I Used to Know"

L'artiste va reverser 45% des bénéfices engendrés par sa chanson aux héritiers du chanteur brésilien qui l'a inspiré.

Gotye pose avec son Grammy Award à Los Angeles (Californie, Etats-Unis), le 10 février 2013.
Gotye pose avec son Grammy Award à Los Angeles (Californie, Etats-Unis), le 10 février 2013. (ROBYN BECK / AFP)

Gotye avait reconnu avoir repris l'air d'une chanson brésilienne pour son énorme tube Somebody That I Used to Know : l'artiste se dit désormais prêt à partager une partie des bénéfices engendrés par sa chanson avec les héritiers du chanteur brésilien qui l'a inspiré, affirme le quotidien Metro jeudi 16 mai.

Que les fans se rassurent, il n'a copié que quelques secondes, et le refrain est bien de Gotye lui-même. Ce qui en est cause, c'est le riff de guitare, largement inspiré d'un morceau de Luis Bonfà intitulé Seville et sorti en 1967 :

Pour rappel, voici la version du chanteur belgo-australien :

Gotye avait reconnu ce plagiat dès avril 2012 dans une interview à Billboard.

Au moins un million de dollars à rembourser 

L'artiste a accepté de reverser 45% des bénéfices engendrés par le tube, selon Metro. Le chanteur brésilien est mort en 2001, mais l'argent sera reversé à ses héritiers, selon un accord passé avec eux dès 2012, indique Le Figaro. Le Daily Telegraph estime que Gotye va devoir faire une croix sur au moins un million de dollars, rien que sur la base des bénéfices tirés des ventes du single. Il faudra ajouter à cela l'argent perçu grâce aux ventes sur Internet et aux passages à la radio. Les héritiers de Luis Bonfà doivent danser de joie. Reste à savoir sur quelle chanson.