Une Fête de la musique 2020 sous contraintes sanitaires : mode d'emploi

En dépit de la crise sanitaire, la Fête de la musique aura bien lieu cette année, mais avec des règles strictes. Franceinfo fait le point. 

Un groupe joue dans le quartier parisien de Menilmontant pour la Fête de la musique, le 21 juin 2019.
Un groupe joue dans le quartier parisien de Menilmontant pour la Fête de la musique, le 21 juin 2019. (GARDEL BERTRAND / HEMIS.FR / AFP)

Contraintes sanitaires et distanciation donnent le "la" de la Fête de la Musique 2020, prévue dimanche 21 juin. Les concerts sont autorisés mais sous contraintes strictes : l'improvisation n'est pas de mise cette année. Voici les règles détaillées par le ministère de la Culture. 

Quelles règles pour les concerts à l'intérieur ?

"Des concerts pourront se dérouler dans des lieux autorisés à accueillir du public dans le respect des règles sanitaires sous la responsabilité du dirigeant du lieu et en plein air sous la responsabilité d'un organisateur avec respect des distanciations physiques (sans) créer d'attroupement à proximité", détaille le ministère de la Culture dans un communiqué.

Ainsi, à Bercy (Accor Arena) un concert "Tous ensemble pour la musique" sera filmé pour France Télévisions le 19 juin avec une quarantaine d'artistes de la scène française (Garou, Vianney, LEJ, Benabar, Pascal Obispo, Tryo, Salvadotore Adamo, Tom Leeb) et devant un public limité à 2 000 personnes pour une salle pouvant en accueillir jusqu'à 20 000 en configuration concert en temps normal.

"Paris étant passé en zone verte, les salles de spectacles sont autorisées à accueillir jusqu'à 5 000 personnes dans des conditions sanitaires très strictes", explique Nicolas Dupeux, le patron de l'Accor Arena dans Le Parisien. "Nous avons choisi d'être responsables et d'en recevoir 2 000 ce vendredi". Un siège sera laissé vide tous les deux sièges et le port du masque sera obligatoire. Les billets sont gratuits.

Quelles règles pour les concerts en extérieur ?

Les rassemblements "de plus de 10 personnes étant toujours interdits sur le domaine public, les concerts spontanés ne sont pas autorisés", rappelle le ministère de la Culture. "Néanmoins, les manifestations sur la voie publique peuvent faire l'objet d'un régime dérogatoire", avec une "autorisation préalable du préfet de département, en lien avec le Maire", est-il précisé.

Les bars et restaurants peuvent-ils organiser des concerts ?

Pour les bars, cafés et restaurants, "l'organisation de concerts relève de la responsabilité de l'exploitant du lieu : ils sont déconseillés dès lors qu'ils sont susceptibles de générer des rassemblements non maîtrisés sur la voie publique", insiste le ministère.

Des concerts sont prévus dans les hôpitaux

Pour "saluer l'ensemble des soignants, des concerts réservés aux patients et personnels soignants et à leurs familles seront organisés dans des hôpitaux" de plusieurs régions, indique le ministère, avec des artistes tels que Tim Dup, Cyril Mokaiesh ou encore Angélique Kidjo.