Fête de la musique : une édition 2020 entre débordements et innovations

La Fête de la musique s’est finalement tenue en France dimanche 21 juin. Si des dérives ont eu lieu à Paris, d’autres villes ont brillé par leur inventivité pour proposer un beau spectacle, malgré les règles sanitaires à respecter.

FRANCEINFO

Ils ont été des milliers à se donner rendez-vous dans la rue dimanche 21 juin. Nombreux ont été les Français célébrant la Fête de la musique. À Paris, l’enthousiasme des passants a malheureusement contrasté avec certains débordements. La police est intervenue à plusieurs reprises pour rappeler les gestes barrières face à une population où le port du masque n’a pas forcément été respecté.

Des concerts surprises à Rennes

Dans le reste du pays, chaque ville a tenté de se démarquer pour organiser une belle fête tout en s’assurant que les règles sanitaires ne soient pas oubliées. À Rennes (Ille-et-Vilaine), des concerts en plein air ont eu lieu, mais sans communiquer d’information à l’avance pour éviter les regroupements trop importants. Chacun devait chercher de son côté pour assister à ces représentations musicales. Une péniche équipée d’enceintes a rythmé la journée à Strasbourg (Bas-Rhin) pendant que des chars musicaux assuraient le spectacle dans les rues de Sète (Hérault).

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jeunes réunis au jardin Villemin dans le 10e arrondissement de Paris pour la Fête de la musique, le 21 juin 2020.
Des jeunes réunis au jardin Villemin dans le 10e arrondissement de Paris pour la Fête de la musique, le 21 juin 2020. (ABDULMONAM EASSA / AFP)