Fête de la musique : la distanciation sociale n'est pas toujours respectée

Plusieurs situations attirent l'attention dimanche 21 juin pour la fête de la musique et notamment sur les quais du Canal Saint-martin à Paris. Les consignes étaient assez claires mais elles ne sont pas toujours respectées.

France 2

En plein déconfinement, la France fête la musique et le début de l'été dimanche 21 juin. Alors que le Covid-19 circule toujours, certains n'ont pas respecté les mesures de distanciation sociale et les gestes barrières. "Les petits concerts musicaux se multiplient au bord du Canal-Saint-Martin. Les gestes barrières sont plutôt oubliés. Très peu de gens portent des masques. Beaucoup de gens sont à moins d'un mètre l'un de l'autre", explique le journaliste Hakim Abdelkhalek, en direct dans les rues de Paris.

Plusieurs villes ont opté pour des concerts itinérants

Une scène itinérante et flottante. A Strasbourg (Bas-Rhin), la mairie a trouvé la parade pour empêcher tout attroupement. Une péniche sillonnera la ville jusqu'à minuit. Meme principe déambulatoire à Sète (Hérault) avec des scènes itinérantes sur les canaux de la ville et dans les rues. A Rennes (Ille-et-Vilaine), les parcs publics sont ouverts pour organiser des concerts surprises. Les lieux n'ont pas été révélés pour éviter un public trop nombreux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes assises et marchant le long le du canal Saint-Martin, à Paris, le 8 mai 2020.
Des personnes assises et marchant le long le du canal Saint-Martin, à Paris, le 8 mai 2020. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)