Festival de la chanson de San Remo remporté par Emma Maronne

La 62e édition du festival de la chanson de San Remo s'est achevé samedi par la victoire d'une chanteuse découverte dans une émission de téléréalité, Emma Marone, à l'issue d'une soirée marquée par une polémique et suivie par 14,5 millions de téléspectateurs, soit davantage qu'en 2011.

Emma Marone, 1re place du Festival de la chanson de San Remo
Emma Marone, 1re place du Festival de la chanson de San Remo (L.Bruno. AP.SIPA)

Emma Marone, 27 ans et originaire de Florence, a coiffé au poteau dans les votes du public Arisa, 29 ans, et Noemi, 30 ans, arrivées respectivement à la 2e et à la 3e places.

Ce rendez-vous annuel de la télévision italienne, organisé en cinq soirées où les concurrents sont peu à peu éliminés par les votes du public par téléphone, a aussi été marqué par la diatribe d'Adriano Celentano, toujours provocateur à 74 ans, contre les journaux catholiques.

Adriano Celentano, toujours provocateur
"Je suis venu pour parler de la vie, de la mort, et surtout de ce qui se passe après", a dit ce chanteur vedette des années 70/80, connu aussi pour ses longs monologues au ton messianique. "C'est sur ces thèmes que devraient écrire un journal qui a la prétention de s'appeler +Famiglia cristiana+ (Famille chrétienne) ou encore +Avvenire+(Avenir). Mais eux parlent de politique, de la politique du monde au lieu de Dieu", a-t-il affirmé, s'attirant quelques sifflets.

Mardi, lors de la première soirée du festival, il avait appelé à fermer ces deux publications, principaux journaux catholiques du pays, s'attirant une réplique outrée de l'Eglise italienne qui avait exigé des excuses.