Eurovision : qui sont les membres du groupe Alvan & Ahez qui représentera la France à Turin ?

Le groupe breton à tendance électro a été désigné samedi soir par le jury et le public lors d'une émission en direct sur France 2. franceinfo les a rencontrés.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le drapeau breton. Photo d'illustration. (G?RARD HOUIN / MAXPPP)

Toute la France avec la Bretagne, à moins que ce ne soit l'inverse. C'est une chanson en breton qui représentera la France à l'Eurovision en mai prochain à Turin, en Italie. Alvan & Ahez, c'est la rencontre d'un trio de chanteuses bretonnes habituées des fest-noz et d'un musicien électro. Les quatre compères se sont croisés dans un bar de Rennes.

"J'ai appris la chanson en phonétique"

Alexis Morvan, le "Alvan" du nom du groupe, le garçon du groupe, musicien spécialiste de l'électro, accompagne donc le trio de chanteuses "Ahez", Marine Lavigne, Sterenn Diridollou et Sterenn Le Guillou, qui se sont rencontrées au collège et au lycée Diwan de Carhaix, dans le Finistère. Le mariage de leurs univers a donc donné naissance à Fulenn, un titre 100% en breton, qui signifie à la fois "étincelle" et "jolie fille". Un petit défi pour Alexis, le guitariste qui ne connaissait pas la langue, comme il le confie au micro de franceinfo : "J'ai appris la chanson en phonétique au début et après j'ai appris le sens, mais je ne parle pas un pet de breton.", s'excuse-t-il presque. 

Tout le contraire des trois chanteuses qui parlaient breton en famille et qui sont allés à l'école bilingue Diwan : "On a grandi avec cette langue. On a été vraiment bercé dans notre famille, mes grands-parents, arrières-grands-parents ou mes ancêtres parlaient breton et gallo, la deuxième langue de Bretagne.", assure l'une d'elles. 

"On continue beaucoup à parler en breton. Nous parlons breton. On a envie que cette langue vive !"

Une chanteuse du groupe Alvan & Ahez

à franceinfo

Pas la première chanson en breton à l'Eurovision

Avec leur chorégraphie millimétrée, la scénographie féerique qui évoque les légendes bretonnes - le thème de la chanson qui se veut féministe avec le symbole d'une jeune femme libérée qui va danser à la nuit tombée autour du feu -, les costumes du Pays bigouden, Alvan & Ahez a conquis le public. Mais le quatuor est étonné de se retrouver là : "On a écrit, créer cette chanson-là ensemble en se disant 'Allez, pourquoi pas? On tente !' Et on est là aujourd'hui et on va à Turin. C'est juste incroyable." souffle une chanteuse.

C'est donc en breton que la France s'exprimera en mai prochain à Turin, lors de la finale. En 1996, Dan Ar Braz avait déjà chanté en breton Diwanit Bugale à l'Eurovision à Oslo (Norvège), avant de finir dans le bas du classement final.

Eurovision : rencontre avec les membres de Alvan & Ahez. Le reportage de Sébastien Baer
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eurovision 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.