Eurovision : l'artiste qui représentera la France sera désigné samedi

Qui succédera à Tom Leeb ? Le candidat de la France à l'Eurovision 2021 sera sélectionné le 30 janvier lors d'une soirée diffusée sur France 2, durant laquelle le public votera à 50/50 avec un jury de dix célébrités pour départager 12 candidats.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Silhouettes de candidats à l'Eurovision sur scène, lors du concours 2020 en Ukraine, lors des demi-finales le 15 février 2020 à Kiev (UKRINFORM / MAXPPP)

Après l'annulation du célèbre concours européen de la chanson en 2020 due à la pandémie de Covid-19, son édition 2021 se déroulera à Rotterdam au mois de mai 2021. L'an dernier, c'est Tom Leeb qui aurait représenté le pays si le concours avait pu se dérouler. Il avait été choisi par un comité.

Mais cette année, France Télévisions a souhaité revenir à un mode de désignation dans lequel le public aurait son mot à dire. Il s'agira de l'émission Eurovision France, c'est vous qui décidez, qui sera présentée sur une seule soirée par Laurence Boccolini et Stéphane Bern, un dispositif différent de Destination Eurovision, qui avait été organisée en 2018 et 2019 et était composée de trois soirées (deux demi-finales et une finale).

Des chansons seulement en français

Le jury, présidé par le chanteur Amir (6e à l'Eurovision 2016), comprendra neuf autres personnalités dont l'auteur-compositeur André Manoukian, Marie Myriam, dernière gagnante française du concours en 1977, le styliste Jean-Paul Gaultier, les chanteuses Natasha St-Pier et Chimène Badi ou encore la comédienne Michèle Bernier.

France Télévisions, qui souhaite "promouvoir la culture et la chanson française" en cette période de crise sanitaire, a choisi de valoriser seulement des chansons interprétées en français, après les polémiques qui ont suivi les récentes éditions, notamment l'an dernier autour de Tom Leeb et sa chanson The Best in Me, chantée principalement en anglais.

Mais la sélection n'en demeure pas moins éclectique avec "des univers extrêmement différents qui représentent toute la diversité de la musique française", selon Wladimir Pandolfo, directeur artistique de l'Eurovision France.

Des univers éclectiques et des chansons engagées

Au programme donc du Tahitien, dans le morceau Maeva du trio polynésien Amui, aux accents de tube de l'été ; ou du Corse, dans Tutti de Casanova, des chanteuses dans la grande tradition française comme Barbara Pravi (compositrice de J'imagine) et Juliette Moraine, des cornemuses (Je t'emmènerai danser) de Terence James, candidat de The Voice 2020 ; un musicien électro, Pony X, accompagné d'un DJ déguisé en poney ; de la harpe tendance dancehall (LMK) ; de la pop rock avec Philippine.



On découvrira aussi des morceaux engagés dont Paris me dit (Yalla ya helo!) du franco-libanais Ali, une critique de la surconsommation par Céphaz (On a mangé le soleil), une chanson sur le climat de 21juin le duo, et une ode au partage des cultures par Andriamad.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.