Cet article date de plus de deux ans.

Eurovision : Bilal Hassani, la tolérance comme étendard

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Eurovision : Bilal Hassani, la tolérance comme étendard
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Bilal Hassani défendra les couleurs de la France samedi 18 mai à Tel-Aviv, en Israël. Le chanteur candidat à l'Eurovision porte un message de tolérance fort.

C'est un message de tolérance qu'il portera jusqu'à Tel-Aviv (Israël). Samedi 18 mai au soir, Bilal Hassani représentera la France dans le concours de l'Eurovision. Ses perruques, son style flamboyant et son homosexualité revendiquée lui ont valu des torrents d'insultes sur les réseaux sociaux. Fan de Lady Gaga et de Freddie Mercury, le jeune homme de 19 ans a impressionné les journalistes étrangers par sa maturité et sa parfaite maîtrise de l'anglais.

Rendre les cases "floues"

Né dans une famille musulmane, écolier dans une école catholique, il met un point d'honneur à être inclassable. "Elles ne devraient pas du tout exister ces cases et si j'arrive à les rendre floues, ce n'est que du bon", indique-t-il. Bilal Hassani chante aujourd'hui le titre, dit-il, qu'il aurait aimé entendre étant adolescent. Un hymne à la différence qui portera les espoirs de la France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eurovision 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.