"C'était un moment unique" : l'histoire émouvante de Mercy, le bébé nigérian qui a inspiré la chanson de la France à l'Eurovision

Une photo de l'enfant, née sur un bateau de l'ONG SOS Méditerranée, a inspiré un titre au duo Madame Monsieur. Le morceau a été choisi par les téléspectateurs de France 2 pour représenter la France à l'Eurovision 2018.

Le duo Madame Monsieur à Nice, dans les Alpes-Maritimes, le 22 janvier 2018.
Le duo Madame Monsieur à Nice, dans les Alpes-Maritimes, le 22 janvier 2018. (MAXPPP)
avatar
Marie-Violette BernardFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Je suis née ce matin
Je m'appelle Mercy
Au milieu de la mer
Entre deux pays, Mercy."

Voilà le refrain qui a permis au duo Madame Monsieur de remporter la finale de "Destination Eurovision", samedi 27 janvier sur France 2. Un titre pour lequel Emilie Satt et Jean-Karl Lucas, qui défendront le 12 mai à Lisbonne les chances de la France lors de l'Eurovision 2018, se sont inspirés d'une histoire vraie. Celle de la naissance d'une petite migrante à bord de l'Aquarius, le bateau de l'ONG SOS Méditerranée.

Grégory Leclerc, journaliste à Nice-Matin, a été le premier à parler de cette petite Nigériane. En mars 2017, le reporter embarque pour une quinzaine de jours en mer Méditerranée, à bord de l'Aquarius. "Ç'a été une mission très particulière pour moi, mais aussi pour les bénévoles : c'était la première fois qu'ils réalisaient autant de sauvetages : près de mille personnes ont été secourues en une fois", raconte-t-il à franceinfo, dimanche 28 janvier.

"Prépare-toi, on va avoir une naissance"

La dernière nuit est particulièrement éprouvante, avec "neuf à dix sauvetages dans la nuit". Parmi les rescapés se trouve Taiwo, une Nigériane enceinte de plus de huit mois. La jeune femme a été secourue en compagnie d'autres migrants, à bord d'un canoë pneumatique qui a "manqué de chavirer plusieurs fois""Ils ont cru qu'ils allaient y rester et l'Aquarius a failli passer à côté de l'embarcation sans les voir", raconte Grégory Leclerc. Le journaliste ne fait qu'''apercevoir" Taiwo, qui a l'air épuisée, lorsqu'elle monte à bord du navire de SOS Méditerranée.

Elle est prise en charge par les bénévoles de Médecins sans frontières (MSF) et rejoint les autres femmes et enfants. Au petit matin, alors que l'Aquarius fait route vers Catane (Italie), un bénévole vient avertir Grégory Leclerc. "Prépare-toi, on va avoir une naissance." Le médecin ressort un peu plus tard, et annonce la bonne nouvelle : Mercy, un bébé de 3,7 kg, et sa mère Taiwo se portent bien. "Les bénévoles de MSF sont tombés dans les bras les uns des autres, tout le monde a applaudi, se remémore Grégory Leclec. On a même chanté One Love, de Bob Marley, sur le pont du bateau. C'était un moment unique."

"Nous cherchions l'inspiration"

Le journaliste de Nice-Matin est autorisé à entrer brièvement dans l'infirmerie pour chroniquer la naissance, la quatrième à bord de l'Aquarius"J'ai découvert ce nouveau-né, qui avait peut-être 15 ou 20 minutes, poursuit-il. Taiwo était fatiguée mais soulagée. Elle avait l'air heureuse." Grégory Leclerc publie une courte vidéo de l'enfant, ainsi que des photos avec sa mère et son oncle, sur Twitter.

Le duo Madame Monsieur voit son message. "Ce jour-là, le 21 mars 2017, nous cherchions l'inspiration pour une nouvelle chanson dans les sujets d'actualité, raconte Emilie Satt à Nice-Matin. Nous avons commencé à écrire le texte l'après-midi même et l'avons fini le lendemain." Le groupe est contacté par l'Eurovision quelques mois plus tard, afin de proposer un titre pour le concours. "Nous nous sommes sentis capables d'y aller avec ce texte car il racontait quelque chose de fort. Une histoire vraie, poursuit la chanteuse. Cette chanson n'est pas moralisatrice, pas politique, mais met un visage sur ceux qu'on appelle les migrants."

On ignore où se trouve aujourd'hui Mercy

Gregory Leclerc est encore "très ému" du retentissement de son tweet. "C'est pour cela que j'ai voulu être journaliste, pour être un passeur d'informations mais aussi un passeur d'émotions", confie-t-il à franceinfo. "Madame Monsieur a sublimé cette émotion, ils sont parvenus à en faire un texte beau et juste alors qu'ils n'étaient pas à bord de l'Aquarius." Le journaliste souhaite désormais au duo de "gagner l'Eurovision""Ce serait la conclusion d'une aventure extraordinaire pour tout le monde, depuis les bénévoles de SOS Méditerranée jusqu'à Madame Monsieur, qui a réussi à rencontrer son public avec ce sujet."

On ignore toutefois le dénouement de l'histoire de Mercy. Grégory Leclerc ne sait pas ce qu'il est advenu de la petite Nigériane et de sa famille, mais "suppose qu'ils sont toujours à Catane, en Sicile""Le capitaine de l'Aquarius a signé son acte de naissance à bord, explique le journaliste. Selon les membres d'équipage, Mercy pouvait obtenir la nationalité britannique car le navire bat pavillon de Gibraltar. Peut-être que ça l'a sauvée..."