Les transmusicales de Rennes :le festival breton qui mélange les sons .

Près de 58 000 personnes sont venues assister cette année à la 32ème édition des Transmusicales qui font la part belle aux musiques actuelles: rock pyschédélique,éléctro-house, punk latino notamment. Résultat, un cocktail musical des plus détonnants avec pas moins de dix-sept groupes à l'affiche .

Les transmusicales de Rennes :le festival breton qui mélange  les sons .
Les transmusicales de Rennes :le festival breton qui mélange les sons . (Culturebox)

Le groupe califonien multi-ethnique des Dengue Fever a enflammé le public rennais. Un groupe composé d'un guitariste barbu à la ZZ Top, d'un saxophoniste à la "muppet show" et  d'une petite chanteuse cambodgienne à la voix pincée.
Partout où ils passent, leur fantaisie rock exotique chantée en Khmer fait un tabac.
Ces musiciens  marient sans fausse note la pop au répertoire des grands chanteurs khmers des années 1960 disparus sous le régime de Pol Pot .
Très vite distingués par la presse spécialisée,  les Dengue Fever ont  sorti quatre albums.
Le groupe, qui aide également diverses ONG de développement de la culture khmère, s'est aussi produit au Cambodge à deux reprises.

A voir aussi sur Culturebox :
->> Les
Concrete Knives
->> Les-Rockomotives-2010-à-la-pointe-des-musiques-actuelles
->> Les Découvertes_Printemps_de_Bourges