Laurent Garnier exhume des dizaines d'heures de live !

Quand le monument de la techno française exhume ses archives, de 1990 à 2012, c'est tout un pan essentiel de l'histoire de la techno qui s'offre aux oreilles.

Laurent Garnier en 2003.
Laurent Garnier en 2003. (IBO/SIPA)

En un geste rare et généreux, Laurent Garnier, qui prépare actuellement un nouvel album, a commencé à poster sur Laurentgarnierworldwide.com et sur un player unique de Soundcloud des dizaines d'heures de musique, mais aussi des vidéos et des interviews. A l'heure où nous écrivons, ne sont encore disponibles que les premiers dix ans, de 1993 à 2004.

Ses mixes à Radio Nova, Fun ou Kiss FM, ses ping-pong avec Jeff Mills ou Carl Craig, ses sets au Cream, au Rex Club, à Detroit et surtout au Yellow, le club de Tokyo culte qu'il a eu tant de mal à quitter, ils sont tous là ! On attend maintenant le set final de juin 2008 au Yellow, durant lequel il avait joué avec François Kevorkian et Jo Claussell durant près de 30 heures non stop. 

A terme, vingt ans de musique autour du monde pour faire la fête. Ecoutez et fouillez bien : vous êtiez peut-être là, au moins une fois...

[{iframe:http://w.soundcloud.com/player/?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Fplaylists%2F1773467&auto_play=false&show_artwork=true&color=ff7700}]

On y trouve aussi des bijoux rares comme cette interview datée 1989 à la Locomotive, précédée d'une intervention de David Guetta.