VRAI OU FAKE Des informations sur le futur album de Daft Punk ont-elles vraiment fuité ?

Deux documents, relayés par différents sites Internet, font état de supposées informations concernant le futur album du duo français de musique électronique. La plupart d'entre-elles ont été démenties. 

Le groupe Daft Punk, le 26 janvier 2014 à la cérémonie des Grammy Awards, à Los Angeles.
Le groupe Daft Punk, le 26 janvier 2014 à la cérémonie des Grammy Awards, à Los Angeles. (ROBYN BECK / AFP)

Depuis quelques jours, les rumeurs fleurissent sur la toile à propos d’un nouvel album du célèbre duo français de musique électronique Daft Punk. En cause, deux documents publiés initialement sur le site communautaire américain Reddit, qui évoquent la sortie d’un nouvel opus au mois de mai, et une liste de morceaux, dont le nom est rendu invisible, mais pas les producteurs des titres. Mexique, Corée, Japon…

Ces deux clichés sont repris par des sites spécialisés du monde entier, signe de l’intérêt porté au groupe français, dont le dernier album Random Access Memories, est sorti en 2013. Mais risque de décevoir les fans, la sortie de cet album supposé, le 26 mai 2020, est hautement improbable. La Cellule Vrai du Faux de franceinfo vous explique pourquoi.

Première raison, la date évoquée est un mardi, tandis que les albums sortent dans les bacs le vendredi. Contactée par franceinfo, Columbia France, antenne du Columbia Records, dernier label des artistes français, dont le logo figure sur les documents diffusés, "essaye d’en savoir plus, on n’a pas d’annonce concernant la sortie d’un album".

Des collaborations démenties par les artistes

Sur la track-list présumée apparaissent en plus des noms des deux DJ français les noms d’artistes qui auraient collaboré pour ce projet avec Daft Punk. Parmi eux, Carlos Sousa, alias DJ Sneak, qui a déjà collaboré avec Daft Punk sur l’album Discovery, sorti en 2001. Contacté sur Instagram par un fan, l’artiste dément collaborer actuellement avec le duo français, dans un échange retranscrit par le site spécialiste de la musique électronique EDM Tunes.

Autre artiste évoqué par le document, Hubert Blanc-Francard (Cassius), contacté par Tsugi, dément également l’authenticité de ces documents et affirme ne pas avoir collaboré avec le duo, et "cela l’a bien fait rire" ajoute le site. Idem pour un autre nom présent dans cette liste, Simon Henner, également joint par Tsugi.

Dernière imprécision de ces documents très relayés, les initiales de l’un des membres de Daft Punk, Guy-Manuel de Homem-Christo sont mal orthographiées.