Concert de David Guetta pour le Nouvel An : le DJ veut "rendre les gens heureux pendant un moment"

L'artiste français donnera jeudi soir, à minuit, un concert diffusé sur internet, sans public, devant la pyramide du Louvre, à Paris, au profit de l'Unicef et des Restos du coeur. "Les gens ont besoin de s'évader".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le DJ David Ghetta, devant la scène où il se produira, face à la Pyramide du Louvres, à Paris, pour le Nouvel An, le 29 décembre 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le DJ français David Guetta propose, jeudi 31 décembre, un concert en ligne, en raison de l'épidémie du Covid-19, à l'occasion de la nuit du Nouvel An, à partir de minuit. Un show enregistré, sans public, devant la Pyramide du Louvre à Paris. Les dons récoltés à l'occasion de ce concert seront reversés à l'Unicef et aux Restos du coeur. Il s'agit de son troisième concert en ligne cette année après Miami et New York."Ce n'est pas simplement de l'argent qu'on collecte, c'est rendre les gens heureux pendant un moment", affirme l'artiste sur franceinfo.

franceinfo : Que ressentez-vous à l'idée de vous produire devant la Pyramide du Louvre pour ce concert en ligne ?

David Guetta : Je suis très fier. J'avais commencé ces soirées "United at home" pour collecter de l'argent pour une bonne cause. On a aidé les hôpitaux de Paris, Feeding America, qui est une organisation qui nourrit les gens qui ont souffert du Covid. On suit le même principe cette fois-ci avec Les Restos du coeur et l'Unicef. Et puis comme je suis Parisien, faire un show dans ma ville, au Louvre, qui a une telle résonnance internationale, je trouve ça formidable.

C'est aussi un symbole pour mettre derrière nous cette année 2020 qui a été difficile ?

Absolument, l'idée c'est de passer un bon moment. Et puis je trouve ça génial, parce que plus que jamais on a besoin de culture, les gens ont besoin de s'évader, et le Louvre c'est le lieu de culture le plus célèbre au monde. En plus il y a une modernité dans le lieu, la Pyramide c'est incroyable.

"Même dans les moments difficiles il faut s'amuser. J'essaie de donner des moments de bonheur aux gens pour qu'ils oublient leurs problèmes."

David Guetta

à franceinfo

Ce n'est pas simplement de l'argent qu'on collecte, c'est rendre les gens heureux pendant un moment.

L'année a été difficile pour le secteur de la culture ?

Pour tous les gens qui sont dans mon monde, les artistes ou tous les gens qui travaillent autour de nous, c'est très très dur, que ce soit en France ou dans le reste du monde. On n'a pas reçu d'aides. C'est super dur pour les boîtes de nuit, les festivals. Et je ne parle pas uniquement des artistes, moi je n'ai pas du tout à me plaindre, j'ai de l'argent de côté. Mais il y a aussi tous les techniciens, les agents de sécurité... Tous les gens qui travaillent dans notre industrie et qui sont indépendants. Mais ca y est, il y a un vaccin, j'espère que ça va aller.

Vous avez continué à voyager entre les États-Unis et la France cette année, comment avez-vous perçu les événements ?

Ce qui fait peur c'est l'accentuation des différences sociales. C'était déjà très très fort mais je pense que ça va être encore pire. Mais j'ai trouvé quand même qu'il y avait eu un effort sans précédent dans l'histoire de l'humanité pour aider l'économie, pour ne pas que ça s'écroule.

"J'ai trouvé assez impressionnante la capacité d'adaptation de l'être humain, et le fait que les gouvernements aient choisi de mettre la santé devant l'économie."

David Guetta

à franceinfo

Il faut le dire, on est tout le temps en train de se plaindre, surtout en France. J'espère que l'été prochain on pourra rouvrir. Je ne pense pas que notre secteur pourrait survivre une année de plus comme ça. Les shows virtuels c'est génial, mais ce n'est quand même pas la même chose que d'avoir de vrais gens en face de moi, l'échange d'énergie qu'il y a, c'est indescriptible, c'est unique, ça me manque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.