VIDEOS. Dix chansons inoubliables interprétées par France Gall

La chanteuse est morte vers 10 heures dimanche 7 janvier. C'est elle qui a popularisé les premiers tubes de Serge Gainsbourg, au tout début des années 1960, puis ceux de Michel Berger, qui fut son époux et son compositeur dans les années 1970 et 1980.

France Gall chante à Sarrebrück, en Allemagne, le 22 novembre 1988.
France Gall chante à Sarrebrück, en Allemagne, le 22 novembre 1988. (J?RG SCHMITT / DPA)

Un mois après Johnny Halliday, une autre étoile des yéyés, France Gall, s'est éteinte à 70 ans, dimanche 7 janvier vers 10 heures. De Poupée de cire, poupée de son à Ella, elle l'a, restent des refrains qui résonnent encore dans toutes les têtes, comme en témoignent ces dix succès qu'elle a interprétés.

1"N'écoute pas les idoles"

N'écoute pas les idoles, Ecoute-moi... Ce tube de 1963 en forme de supplication était signé Serge Gainsbourg, son premier grand parolier. 

2"Sacré Charlemagne"

Mais c'est à son père, Robert Gall, que France Gall doit Sacré Charlemagne. La ritournelle fait exploser sa popularité en 1964 en France ... puis dans une trentaine d'autres pays.

3"Poupée de cire, poupée de son"

Le saviez-vous ? Quand France Gall gagne en 1965 l'Eurovision avec cette chanson écrite et composée par Serge Gainsbourg, elle représente le Luxembourg, qui décroche ainsi sa seconde victoire à ce concours.

4"Les Sucettes"

Glissons sur ces Sucettes de 1966 à double sens signée Serge Gainsbourg. France Gall a affirmé plus tard n'en avoir pas compris la signification égrillarde cachée.

5"Ça balance pas mal à Paris"

Les années 1960 ont laissé le pas aux années 1970 et Serge Gainsbourg à Michel Berger, qu'elle a épousée en 1976. Le couple interprète ici Ça balance pas mal à Paris, un extrait de la comédie musicale Emilie ou la Petite Sirène 76.

6"Il jouait du piano debout"

"C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi, ça veut dire beaucoup" ... Cet hommage à Jerry Lee Lewis, qui "jouait du piano debout" est un éloge de la différence signé Michel Berger. Et un succès de l'année 1980. 

7"Résiste"

"Cherche ton bonheur partout ..." Résiste est une autre chanson emblématique écrite par Michel Berger. Elle sort en 1981, l'année où la gauche, pour la première fois pendant la Ve République, accède au pouvoir avec l'élection de François Mitterrand à l'Elysée.

8"Babacar"

Le titre de cette chanson était celui d'un album publié en 1987. Dans cette interview à France 2, France Gall explique avoir rencontré en voyage une "femme très pauvre" qui voulait lui confier son fils, un bébé prénommé Babacar. La chanteuse a préféré "s'occuper de loin" de l'enfant, qu'elle a laissé à sa mère. Mais elle lui a consacré une chanson, encore et toujours signée Michel Berger. Interrogée sur sa fidélité à son compositeur (qui décèdera en 1992), elle répond : "Il n' y en aura pas d'autre."

9"Ella, elle l'a"

En l'honneur d'une immense voix du jazz, Ella Fitzgerald, cette chanson de Michel Berger sortie en 1987 est toute de gaieté et de légèreté. "Ella, elle l'a / Ce je n'sais quoi / Que d'autres n'ont pas / Qui nous met dans un drôle d’état ..." 

10"Evidemment"

Hommage encore du couple Michel Berger-France Gall à un chanteur : leur ami Daniel Balavoine, mort dans un accident d'hélicoptère au Mali en marge du Paris-Dakar.