Cet article date de plus de six ans.

Des inédits de Bob Marley découverts quarante ans après

Ils ont été trouvés dans le sous-sol d'un hôtel londonien. Il s'agit d'enregistrements de concerts européens.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Bob Marley, en 1980. (MARCELLO MENCARINI / AFP)

Les fans de Bob Marley vont être ravis. Des inédits de l'artiste ont été découverts quarante ans après dans le sous-sol d'un hôtel londonien, a rapporté le Guardian (en anglais), dimanche 5 février. L'hôtel en question, le Kensal Rise, se trouve au nord-ouest de Londres. Bob Marley et les Wailers y ont séjourné lors d'un séjour au Royaume-Uni.

Bandes nettoyées "centimètre par centimètre"

Dans le détail, treize bandes ont été découvertes. Parmi elles, dix ont pu être restaurées. Il s'agit d'enregistrements de concerts que l'artiste a donnés à Londres et à Paris entre 1974 et 1978. Evidemment, on trouve des titres emblématiques, comme No Woman No Cry, Jammin ou encore I Shot the Sheriff.

Le Guardian précise que la restauration des bandes a coûté 25 000 livres (soit 29 000 euros). Les bandes ont été données par un ami à Joe Gatt, un homme d’affaires britannique. Il les a transmises au jazzman Louis Hoover, qui les a alors confiées à Martin Nichols, un ingénieur du son. Et d'expliquer : "Elles étaient dans un état si déplorable qu’elles auraient dû être mises à la poubelle, mais j’ai passé des heures à les nettoyer en enlevant les saletés centimètre par centimètre. […] Je suis agréablement surpris du résultat, elles sont maintenant au format digital avec une très bonne qualité de son."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.