Cet article date de plus de trois ans.

Corée du Sud : Kim Jong-hyun, star de la K-pop, est mort à l'âge de 27 ans

Il était le leader du boysband SHINee, célèbre en Asie. Certains albums de la formation sont parvenus à plusieurs reprises en haut du Top World Albums du magazine américain "Billboard".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Kim Jong-Hyun, leader du groupe de K-Pop SHINee, à Séoul, la capitale de la Corée du Sud, le 4 octobre 2016. (LEE JIN-MAN / AP / SIPA)

Kim Jong-hyun avait 27 ans. Cette star de la K-pop sud-coréenne, leader du boysband SHINee, est mort, lundi 18 décembre. Il a été retrouvé inanimé dans un hôtel à Séoul (Corée du Sud).

La sœur aînée du jeune homme a alerté la police après avoir reçu plusieurs SMS laissant supposer qu'il avait l'intention de se suicider, a indiqué la police. "C'est mon dernier au revoir", "Les choses ont été si difficiles", "S'il-te-plaît, laisse-moi partir et dis que j'ai fait un bon boulot", avait-il écrit à sa sœur, selon la police.

Kim a été déclaré mort peu après avoir été admis dans un hôpital, a ajouté la police. 

Incontournable en Asie

Composé de cinq hommes, SHINee a été fondé en 2008 et s'est vite fait remarquer par sa musique et ses chorégraphies interprétées. Le groupe est devenu l'un des moteurs de la "vague coréenne" qui a vu la culture pop sud-coréenne prendre d'assaut l'Asie mais aussi gagner des fans ailleurs dans le monde.

SHINee a publié cinq albums qui ont cartonné en Corée du Sud et à l'étranger, certains arrivant en tête du US Billboard World Albums, le magazine de l'industrie musicale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.