Cet article date de plus de quatre ans.

Conchita Wurst révèle sa séropositivité

Conchita Wurst, la diva à barbe autrichienne qui avait remporté en 2014 le concours de l'Eurovision, a révélé dans le nuit de dimanche à lundi être séropositive au HIV, disant vouloir mettre fin à un chantage et lutter contre la "stigmatisation" des personnes porteuses du HIV.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Conchita Wurst, en 2018
 (CHRISTIAN CHARISIUS / dpa-Pool / DPA)
"Le jour est venu de me libérer pour le reste de ma vie d'une épée de Damoclès: je suis positif au HIV", explique la chanteuse travestie barbue âgée de 29 ans sur sa page Instagram. "Cela n'a pas d'intérêt pour l'opinion publique mais un ex-ami me menace de révéler publiquement cette information personnelle, or je ne donne à personne le droit de chercher à me faire peur et à influencer ma vie ainsi", ajoute-t-elle.
 
Conchita Wurst, devenue depuis son sacre à l'Eurovision une icône et une ambassadrice de la cause homosexuelle dans le monde, a ajouté "espére(r) donner du courage et faire un nouveau geste contre la stigmatisation des gens" porteurs du HIV.
 
https://www.instagram.com/p/BhmsH_oB95c/

Tom Neuwirth - son nom à la ville - a précisé que sa famille connaissait "depuis le premier jour" sa séropositivité, et en avoir aussi informé le reste de son entourage. "Je suis en bonne santé et je suis plus fort, plus motivé et plus libéré que jamais", a assuré la diva, qui a précisé que le HIV dans son organisme était "depuis de nombreuses années et sans interruption sous le seuil de détection".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Musique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.