Coldplay met ses concerts entre parenthèse pour ne pas polluer la planète

Chris Martin, le leader du groupe, a expliqué qu'ils allaient prendre leur temps pour faire en sorte que leurs tournées soient respectueuses de l'environnement. 

Chris Martin, le leader de Coldplay, en concert à Hambourg, en Allemagne, le 6 juillet 2017.
Chris Martin, le leader de Coldplay, en concert à Hambourg, en Allemagne, le 6 juillet 2017. (RONNY HARTMANN / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Coldplay ne veut plus polluer. Chris Martin, le leader du groupe pop britannique, a annoncé, jeudi 21 novembre, que la formation repoussait à plus tard la tournée de son nouvel album qui sort vendredi, afin qu'elle soit la plus propre possible et affiche un bilan carbone neutre.

"Nous allons prendre notre temps, au cours des deux prochaines années, pour faire en sorte que notre tournée soit non seulement respectueuse de l'environnement, mais aussi qu'elle ait un impact positif", a déclaré le chanteur dans une interview à la BBC. Pour Everyday Life, leur huitième album, Chris Martin a précisé qu'il voudrait cette fois-ci que leur nouvelle tournée affiche un bilan carbone neutre.

Une tournée sans plastique et alimentée par l'énergie solaire

"Le plus dur, ce sera l'avion", a concédé le chanteur, "mais notre rêve ça serait, par exemple, d'avoir une tournée sans plastique du tout et alimentée en grande partie par l'énergie solaire". Pour son album précédent, A Head Full of Dreams, le groupe avait donné 122 concerts à travers le monde entier, pour plus de 500 millions de dollars (452 000 euros) de recettes.

Il a cette fois-ci décidé de ne donner pour l'instant que deux concerts, rediffusés gratuitement sur YouTube. Ils joueront dans la capitale jordanienne Amman, au lever et au coucher du soleil, afin de refléter les deux faces de leur nouveau CD, selon la BBC. Le groupe donnera en plus un unique concert lundi prochain au Museum d'histoire naturelle de Londres, dont les recettes seront reversées à une association de protection de l'environnement.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.