Clip "anti-blanc" de Nick Conrad : la maire de Noisy-le-Grand porte plainte contre le rappeur

Brigitte Marsigny a pris cette décision, car le clip a en partie était tournée dans la commune de Seine-Saint-Denis, rapporte France Bleu Paris, jeudi.

Brigitte Marsigny, maire de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), le 20 septembre 2015.
Brigitte Marsigny, maire de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), le 20 septembre 2015. (JEAN-BAPTISTE QUENTIN / MAXPPP)

La maire de Noisy-le-Grand, Brigitte Marsigny, a décidé de porter plainte contre le rappeur Nick Conrad, rapporte France Bleu Paris, jeudi 27 septembre. Le rappeur a en partie tourné son clip polémique, appelant à "pendre les Blancs", à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). L'élue a déposé plainte notamment pour "incitation à la haine raciale" et "port d'arme illicite".

Une enquête déjà ouverte

"Nick Conrad veut peut-être faire du buzz mais ce n'est pas acceptable", a déclaré Brigitte Marsigny à France Bleu Paris. L'élue de la commune de Seine-Saint-Denis a précisé que le rappeur n'a pas eu d'autorisation pour tourner ce clip dans sa ville. Le parquet de Paris a ouvert, mercredi, une enquête pour "provocation publique à la commission d'un crime ou d'un délit", à l'encontre du chanteur originaire de Noisy-le-Grand.

La chanson, intitulée "PLB" et qui dure plus de 9 minutes, est désormais retirée de YouTube. Nick Conrad était jusque-là quasi inconnu dans la sphère artistique française