Khatia Buniatishvili : rencontre avec la rock star de la musique classique

Dans le monde très feutré de la musique classique, elle détonne. La pianiste virtuose Khatia Buniatishvili a le glamour d’une actrice de cinéma et le tempérament de feu d’une rock star. Rencontre avec une artiste unique en son genre.

Glamour et passionnée, la pianiste Khatia Buniatishvili détonne dans l\'univers feutré du classique.
Glamour et passionnée, la pianiste Khatia Buniatishvili détonne dans l'univers feutré du classique. (ELMAR KREMSER/SVEN SIMON / SVEN SIMON)

C’est dans son appartement parisien que Khatia Buniatishvili a donné rendez-vous à une équipe de France 2. Assise à son piano, l’artiste géorgienne se dévoile dans un français presque sans accent. La rencontre est signée Youssef Bouchikhi et Frédéric Bazille.

Lors de ses concerts, ses tenues sexy et ses interprétations fougueuses lui ont valu le surnom de "pop star de la musique classique". Un surnom que Khatia Buniatishvili ne renie pas même si selon elle, elle serait plutôt…une rock star ! "Le rock, c’est un genre qui demande un enthousiasme total", explique l’artiste. "C'est une révolte humaine et émotionnelle, donc quand on dit rock star, c'est tout à fait ça parce que je donne tout ce que j'ai." Révélée en 2008 (elle n’a alors que 21 ans) lors du prestigieux Concours Rubinstein à Tel-Aviv, la pianiste virtuose qui a donné son premier concert à l’âge de 6 ans, n’a cessé depuis de bousculer le monde du classique.

J'ai peut-être trop à donnerKhatia Buniatishvili

Loin de s’effacer face à son art, la jeune femme livre à chacun de ses concerts une prestation volcanique que certains puristes lui reprochent. "J'ai peut-être trop à donner", se défend-elle dans un sourire. Un excès de passion dont elle prend clairement le contrepied dans son dernier disque consacré au romantique Franz Schubert (Sony Classical). "J'avais besoin de ralentir, de ressentir, de contempler, et Schubert, ça aide beaucoup pour ça".

Née en Georgie soviétique en 1987, Khatia Buniashvili a étudié à Vienne avant de se produire dans les salles du monde entier. Mais c’est à Paris, qu’elle a choisi de vivre. Un pays pour lequel l’artiste ressent une profonde reconnaissance : "Je pense que la France est un pays qui mélange créativité et droits de l'Homme. Les deux ensemble, c'est rare dans un pays."

Khatia Buniashvili est actuellement en tournée mondiale. Son disque Schubert (Sony Classical) est disponible en magasin (21 euros) et sur les plateformes de téléchargement.