Musique : William Sheller confie dans son autobiographie qu'il ne chantera plus

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Musique : les confidences de William Sheller
France 3
Article rédigé par
L.Hakim, A.Delcourt, H.Pozzo, T.Mongellaz, L.Poinsatte - France 3
France Télévisions

William Sheller a annoncé qu’il ne chanterait plus. Mais se raconter, sans langue de bois, lui va très bien. L’interprète se confie dans son autobiographie "William".

William Sheller a vendu son piano sur lequel il a composé la chanson Un homme heureux, il y a 30 ans. Il ne fera plus de concert et ne chantera plus ce tube qui lui a valu tant d’honneur, mais dans lequel il s’est senti enfermé. C’est une chanson particulière dans sa carrière. "C’est une chanson qu’il ne faut pas chanter. Si on la chante avec une belle voix (...) ça devient une jolie mélodie complètement froide. En fait, c’est du parler-chanter", confie le chanteur. 

En 1975, William Sheller est devenu son propre interprète

Ce "parler-chanter", c’est la chanteuse Barbara qui lui a enseigné quand il travaillait pour elle au début des années 70, sur des orchestrations. Sheller est un compositeur mais pas un chanteur. Pourtant, la dame en noir n’a pas eu de mal à le convaincre. Avant d’être un raconteur, il se cachait derrière le succès des autres comme la chanson My year is a day, des Irrésistibles. En 1975, William Sheller est devenu son propre interprète. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.