Cet article date de plus de quatre ans.

INTERVIEW. Thomas Fersen : "Il faut aimer les mots, sinon on est des bêtes"

Après trois ans d'absence, l’amoureux des mots Thomas Fersen est de retour avec un nouvel album intitulé "Un coup de queue de vache". C’est le 10e pour cet artiste à l’univers si singulier, toujours un peu hors du temps, qui n’a pas perdu, dit-il, son désir enfantin de raconter des histoires
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chanteur et musicien Thomas Fersen vient de sortir son 10e album : "Un coup de queue de vache"
 (Culturebox / Capture d'écran)
Comme à son habitude dans ce nouvel album Thomas Fersen file la métaphore avec brio, cultivant l’art du décalage, du sous-entendu, de l’ironie. A 54 ans et après 25 ans de carrière, l’auteur-compositeur-interprète aime toujours autant jongler avec les mots.  

J'ai commencé par aimer le langage avant d'aimer la musique. Le langage c’est déjà de la musique. Il faut aimer les mots, sinon on est des bêtes ! D'ailleurs les gens qui ne se parlent plus se tapent dessus, comme des bêtes.

Thomas Fersen

Entretien : E. Colin / C. Vignal / P. Briclot / B. de St Jorre
 

Premier album en indépendant

Ce 10e album sort donc un peu plus de trois après "The Ginger Accident" et surtout la rupture entre Fersen et son label historique. Thomas Fersen a donc réalisé cet album pour la première fois en indépendant, et pour sa plus grande satisfaction comme il le confiait il y a quelques semaines à nos confrères de franceinfo, se sentant en décalage avec l'industrie musicale.

Thomas Fersen est actuellement en tournée dans toute la France avec ce nouvel album. Toutes les dates sur sa page facebook

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chanson française

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.