À Toulouse, une salle de concert livre des chansons à domicile

En ces temps de pandémie, la salle toulousaine Le Bijou propose des mini-concerts à commander chez soi. Une idée originale pour renouer le lien entre les musiciens et leur public. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chanteur Valentin Vander donne un concert privé à Toulouse.  (FRANCEINFO)

"Je suis votre livraison", rigole l'artiste Valentin Vander en arrivant chez des particuliers qui lui ont commandé une chanson à domicile. Une initiative qui a été lancée par la salle de concert toulousaine Le Bijou, qui propose aux habitants de commander des mini-concerts privés d'une à deux chansons. Le concept est baptisé avec humour "Delivreznoo". 

"C'est un double jeu de mot effectivement, avec la référence aux livraisons de plats à domicile et puis 'délivrez-nous' pour dire qu'il est grand temps de nous donner un peu de perspective pour savoir quand on va pouvoir reprendre un travail normal", explique le patron de la salle Le Bijou. 

À Toulouse, une salle de concert livre des chansons à domicile

"On a besoin de ce genre d'idée un peu interlope"

Ce jour-là, Valentin Vander effectue une journée marathon avec une petite dizaine de concerts privés au programme. Le chanteur du groupe Les Goguettes reprend, en les parodiant, des classiques de la chanson française avec par exemple ces paroles posées sur une mélodie de Brassens : "Depuis un an on peut le dire entre nous / y'a pas une ambiance de fou"

Après des mois de pause forcée, il adore l'exercice. "On a besoin de ce genre d'idée un peu interlope qui vient trouver des nouveaux concepts et qui permet de rappeler aux gens qu'on existe. Et à nous, ça nous permet de se remettre dans une situation de pression et ça fait du bien", témoigne l'artiste toulousain. 

Dans leur salon ou leur jardin, les spectateurs qui ont acheté un ticket pour une livraison musicale à la maison sont ravis. Comme ce couple qui déguste la performance de Valentin Vander avec son bébé de neuf jours. Une belle manière d'éloigner la morosité ambiante. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.