Cette année-là : en 1967, Dutronc chante "j'aime les filles"

En 1967, Jacques Dutronc chante son amour pour les filles. Comment a-t-il imaginé les paroles de sa célèbre chanson ?

FRANCE 2

Ce sont les notes inoubliables de l'une des plus célèbres anaphores de la chanson française. En 1967, Jacques Dutronc entre en scène avec ce titre que personne n'a oublié ou presque, "J'aime les filles". Jacques Lanzmann en est le parolier, il rencontre Dutronc en 1965 et le courant passe aussitôt entre l'auteur prolifique et le musicien. S'en suivent dix ans de complicité.

Le titre se classe numéro un

 A l'époque, Lanzmann dirige le magazine de charme, Lui. Ses bureaux sont juste au-dessus du drugstore des Champs-Elysées. Il croque la société de l'époque. Dès sa sortie, le titre se classe numéro un et y reste pendant trois semaines. Ce qui plaît ? Le style Dutronc, ni rockeur ni hippie, mais crooneur distancié. "J'aime les filles" tranche avec les chansons guimauves des Yéyés. Dutronc n'a pas l'image d'un chanteur engagé et pourtant dans cette chanson, toutes les femmes sont égales. Un clin d'oeil social même mis en scène à l'époque par un grand magazine photo.

Le JT
Les autres sujets du JT
#MonEnvoyéSpécial du 21 février 2015 : Dutronc, émoi et moi
#MonEnvoyéSpécial du 21 février 2015 : Dutronc, émoi et moi (BERTRAND GUAY / AFP)