"Bob Marley avait une certaine adresse balle au pied" : quand la légende du reggae improvisait un match de foot avec le FC Nantes

La rencontre avait été planifiée en amont par le manager du groupe et l’organisateur du concert, à la demande de Bob Marley lui-même, dont on commémore cette semaine les 40 ans de la disparition.

Article rédigé par
Cédric Guillou - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Henri Michel porte le maillot du Pérou. (OUEST FRANCE / MAXPPP)

L’icône du reggae disparue il y a quarante ans était aussi un grand fan de football. Le 2 juillet 1980, avant un concert à Nantes, Bob Marley s’était rendu avec son groupe, The Wailers, au centre d’entraînement du FC Nantes, alors champion de France en titre et avait improvisé un match avec cinq joueurs du club.

Une heure et demie après leur habituelle séance d’entraînement, les joueurs du FC Nantes, sacrés champions de France quelques semaines auparavant, voient ainsi débarquer le chanteur jamaïcain et son groupe The Wailers, au centre d’entraînement de la Jonelière. Planifiée en amont par le manager du groupe et l’organisateur du concert, à la demande du chanteur lui-même, la rencontre laisse le souvenir d'un moment incroyable pour l’ancien joueur nantais Gilles Rampillon. "Je pense qu'il y avait une interrogation sur la réalité de leur venue, se souvient le joueur en riant. Bon, peut-être qu'ils avaient été bien renseignés.."

"On terminait l'entraînement et on a enchaîné avec plaisir avec ce match, où on s'est aperçu qu'il avait le football dans les veines !"

Gilles Rampillon

à franceinfo

Admirateur de Pelé, Bob Marley tapait dans le ballon dès qu’il le pouvait et enchaînait d’interminables parties avant ou après des concerts ou des répétitions. En tournée, rencontrer l’équipe locale était presque devenu un rituel. "Le football est tout un art, tout un univers, expliquait alors Bob Marley. Quand on joue au foot, nous jouons aussi de la musique. Le football, c'est la liberté."

Les Nantais gagnent de peu le match

Vêtu du célèbre maillot jaune nantais de l’époque, Bob Marley avait pris part à un cinq contre cinq sur un terrain réduit. "Il avait une certaine adresse balle au pied et beaucoup d'engagement...", se souvient Gilles Rampillon. Partis pour un match d’entraînement tranquille, les Nantais, bluffés par le niveau de jeu du chanteur, avaient dû s’employer pour finalement s’imposer 4-3. Bob Marley avait inscrit un doublé…

1980, Bob Marley sur le terrain du FC Nantes : reportage de Cédric Guillou
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.