9e Disquaire Day : la résurrection du vinyle se confirme

Dans les années 1990, il avait été rendu obsolète par l’avènement du CD. Mais depuis quelques années déjà, le vinyle retrouve des couleurs. Aujourd’hui il est même tendance ! Une résurrection que célèbre ce samedi 13 avril la 9e édition du Disquaire Day.

Les disquaires : de véritables cavernes d\'Ali Baba pour les collectionneurs.
Les disquaires : de véritables cavernes d'Ali Baba pour les collectionneurs. (France 3 / Culturebox)
En 2018, 4 millions de disques vinyle ont été vendus en France. C’est six fois plus qu’en 2014 ! Un retour en grâce inattendu après une quasi-disparition dans les années 1990 face à la concurrence du disque compact. Pour ceux qui étaient nés, rappelez-vous : la galette crachotante n’avait pas fait le poids face à la pureté de son du CD. Et pourtant… Aujourd’hui c’est cette imperfection sonore qui donne ses lettres de noblesse au vinyle. Un son vintage, chargé d’émotion, qui rassemble les mélomanes toutes générations confondues.
 
Reportage : G-A. Dolz / O. Poncelet / F. Daireaux / M. Hauville / R. Gardeux / P. Touileb  / O. Bernholc

Visite niçoise

Comme on le constate dans ce reportage tourné chez Jean-Paul Galliano et Philippe Nicolis, deux disquaires qui tiennent un magasin à Nice, de nombreux albums sont édités en vinyle qu'ils soient des rééditions ou de nouvelles productions. On trouve même désormais des oeuvres qui n'existaient jusqu'à maintenant qu'en CD, c'est le cas d'albums de Prince qu'on trouve pour la première fois sous la fome de galettes oires.

Reportage : France 3 Côte d'Azur H. Nicolas / B. Loth / J. Gross

Rapport de force

Aujourd’hui l’industrie musicale a bien compris l’intérêt du vinyle et la plupart des artistes sortent non seulement une version CD et numérique de leurs albums, mais aussi une version 33, 45 ou maxi 45 tours. L’an dernier le secteur a généré 48 millions d’euros de chiffre d’affaires en France, plus que Youtube qui représentait pourtant plus de la moitié des écoutes.

Ce rapport de force pourrait encore plus pencher en faveur du vinyle grâce à la directive européenne sur les droits d’auteurs récemment votée à Bruxelles. Désormais, les plateformes du type Youtube sont responsables de leurs contenus et devront obtenir l’autorisation des ayants droits pour la diffusion des œuvres notamment musicales. De quoi relancer un peu plus les ventes de supports traditionnels.

Disquaire Day, 9e édition

Ce combat pour la survie et le développement du vinyle, le Disquaire Day le mène depuis 2011. Chaque année – c’est la 9e édition – la manifestation propose au grand public de redécouvrir un certain art de vivre et d’écouter de la musique. Ce 13 avril 2019, 230 références rock, pop, soul, jazz et même classique seront vendues en exclusivité chez les disquaires participants. Des disquaires dont le nombre est en constante augmentation en France : depuis 2011, il a plus que doublé.