Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Derrière la tendance "Nappy", la revanche du cheveu afro

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Derrière la tendance "Nappy", la revanche du cheveu afro
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

De plus en plus de femmes noires abadonnent les cheveux lisses pour retrouver la nature originelle de leurs racines crépues et frisées. Franceinfo décrypte ce phénomène.

Prendre conscience de la beauté des cheveux au naturel. C'est le chemin entrepris par de plus en plus de femmes noires, qui abandonnent le lissage pour retrouver la nature originelle de leurs racines crépues et frisées. Franceinfo vous explique cette tendance "Nappy", où traitements et produits chimiques sont troqués au profit du beurre de karité et de l'huile de ricin ou d'argan.

Derrière le côté apparemment léger de cette question capillaire se cache un vrai problème de société. Aux Etats-Unis, le terme "Nappy" est péjoratif car il renvoie à l'esclavage, l'expression "natural hair" est préférée. En Europe, la femme "Nappy" assume voire revendique sa coiffure et ses origines africaines pour lutter contre les diktats de la mode : peau claire et cheveux lisses.

L'appropriation culturelle de certaines célébrités

Elles sont des millions dans le monde, en témoignent la multiplication des salons "Nappy", des blogs "Nappy", des Youtubeurses "Nappy". Le business est tel que certains n'hésitent pas à surfer sur la vague Nappy, quitte parfois à aller trop loin. Kim Kardashian a ainsi lancé les "KKW signature braids", un tutoriel payant qui explique comment faire les mêmes tresses qu'elle. Sauf qu'elle n'a rien inventé mais juste capitalisé sur un savoir ancestral en Afrique : ni plus ni moins que de l'appropriation culturelle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.