Consommation : la percée du jean made in France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Consommation : la percée du jeans made in France
France 3
Article rédigé par
C.Tixier, L.Le Moigne, M.Anglade, V.Landolfini, V.Lejeune - France 3
France Télévisions

Il est désormais possible de s'offrir des jeans made in France. Reportage à Florac (Lozère), dans une entreprise familiale. 

Au cœur des Cévennes, à Florac (Lozère), une entreprise familiale relève un défi, et fabrique un vêtement produit en masse de l'autre côté de la planète. Un jean made in France, façonné par une quinzaine de couturières. "On apprend tout à la main, il n'y a rien d'industriel, ce ne sont pas des machines, si on n'est pas là rien ne se fait", explique Cécile Gérard. Entre les mains des couturières, du tissu en partie tricolore est assemblé doctement.

Des jeans pour moins de 60 euros ?

Sur les étals, une quarantaine d'euros de toiles, tous les autres coûts sont compressés. Peu de stocks, la production est vendue directement sur internet et dans la boutique juste à côté de l'atelier. Les clients viennent souvent de loin et sont prêts à payer un prix élevé : entre 100 et 280 euros le jean. Un produit cher, mais une grande enseigne est bien décidée à casser les prix. Les sièges des marques Pimkie et Jules, dans le Nord, fomentent le jean français à moins de 60 euros. Les équipes travaillent déjà sur les futurs modèles, avec des tissus importés mais assemblés dans le département.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.