Cet article date de plus de quatre ans.

Reshma Qureshi, une Indienne défigurée à l'acide va défiler à la Fashion Week de New York

Une Indienne de 19 ans défigurée par une attaque à l'acide va défiler en septembre à New York dans le cadre de la semaine de la mode pour ce qui sera son premier déplacement à l'étranger. Reshma Qureshi est devenue le visage d'une campagne appelant à mettre fin à la vente libre d'acide en Inde et elle apparaît dans des vidéos sur YouTube où elle donne des conseils de beauté et de maquillage.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Reshma Qureishi,apparaît notamment dans des vidéos sur YouTube où  elle donne des conseils de beauté et de maquillage.
Reshma Qureshi a été attaquée en 2014 par un beau-frère et d'autres hommes qui ont aspergé son visage d'acide, un crime d'honneur en Inde. Elle a été défigurée et a perdu un oeil.

FTL Moda l'a invitée à venir participer à ce rassemblement bisannuel de l'industrie de la mode qui rassemble couturiers, créateurs, mannequins et riches clients venus du monde entier. Reshma Qureishi doit défiler le 8 septembre dans deux présentations, a précisé FTL Moda à l'AFP. 
Le monde de la mode est-il en train de changer et d'accepter les différences sur les catwalks ? En 2015, lors de la Fashion week de New York, les mannequins Winnie Harlow atteintes de vitiligo, et Jamie Brewer, comédienne trisomique, ont présenté sur les podiums l'automne-hiver 2015-16. FTL Moda, société qui produit plusieurs défilés dans le cadre de la semaine de la mode de New York, cherche à défier les normes de la beauté dans la mode et avait invité à défiler en 2015 Madeline Stuart, adolescente australienne souffrant du syndrome de Down.

Fille d'un chauffeur de taxi, Reshma Qureshi a été filmée en larmes et tout sourire quand l'association caritative Make Love Not Scars (littéralement "Faites l'amour, pas des cicatrices") lui a annoncé qu'elle s'envolerait pour défiler à New York.
Selon l'association Acid Survivors Trust International, qui aide les victimes d'attaques à l'acide, il se produit entre 500 et 1.000 agressions de ce type par an en Inde. Il s'en produit aussi en Asie du Sud-Est, en Afrique sub-saharienne ou au Moyen-Orient. Ces attaques tuent rarement mais laissent les victimes avec de lourdes séquelles physiques et psychologiques. La grande majorité des victimes sont des femmes ou des enfants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.