"Qu'elles n'aient jamais fait le Black Friday ou qu'elles soient des repenties, ces entreprises veulent s'engager" : le collectif Make Friday Green Again dit stop

Initialement fixé le vendredi 27 novembre mais repoussé cette année au 4 décembre, le Black Friday, symbole de consommation, voire de surconsommation, lance la course effrénée aux achats de Noël. Mais depuis quelques années des collectifs ont engagé une contre-offensive, comme le Make Friday Green Again créé à l'initiative de Nicolas Rohr. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min.
Campagne Make Friday Green Again 2020 (Make Friday Green Again)

Le Black Friday - rendez-vous commercial annuel venu des États-Unis, importé en France en 2013 - propose une consommation massive. Ce jour est l'incarnation d'un modèle où surproduction et surconsommation s'unissent sous la bénédiction de promotions déraisonnées mais sans aucun questionnement sur l’impact sur les hommes et l’environnement.

Aujourd’hui plus que jamais, la prise de conscience collective, accélérée par la crise de la Covid-19, encourage les marques qui boycottent le Black Friday. Souvent réunies en collectif, elles ont engagé une contre-campagne. Pour elles, la seule réduction qui compte, c'est celle de notre empreinte écologique. Elles prônent une consommation plus raisonnée à travers des actions simples et concrètes : prendre le temps d’analyser ses réels besoins, ses placards, réparer, revendre, recycler systématiquement ce qui n’est plus utilisable et consommer ce qui est nécessaire et sans excès.

Rencontre avec Nicolas Rohr. Le co-fondateur de la marque française Faguo est à l’initiative du collectif Make Friday Green Again qui rassemble déjà 950 marques.

Vous êtes à l’initiative du Make Friday Green Again, comment évolue ce collectif depuis sa création ?
Nicolas Rohr : Faguo a créé le collectif Make Friday Green Again en 2019 qui s'est révélé être, dès sa première édition, l'alternative référente au Black Friday pour défendre une consommation plus saine. La première édition a réuni plus de 700 marques. En 2020, malgré les différentes crises que nous traversons, le collectif grandit encore en réunissant déjà plus de 950 marques engagées pour défendre une consommation plus raisonnée. Nous attendons près de 1 000 marques pour cette nouvelle édition.

Campagne Make Friday Green Again 2020 (Make Friday Green Again)

Quel est le profil des marques qui rejoignent ce collectif ? 
Les marques qui nous rejoignent sont de toutes tailles et de secteurs d’activités très variés. Des marques issues de l’industrie de la mode comme Faguo, Aigle, Sessun et Picture Organic Clothing… de la distribution, comme Nature & Découvertes ou Naturalia, ou encore du secteur de la beauté comme La Rosée Paris, Avril... Toutes sont visibles sur le site du collectif.

Cette diversité de profils d'entreprises montre qu'il n'y a pas de barrières de taille ou de poids pour assainir nos modes de consommation. Qu'elles n'aient jamais fait le Black Friday ou qu'elles soient des repenties, ces entreprises veulent s'engager pour redonner du sens à l'achat et accompagner les Français dans un mode de consommation plus responsable. En effet, le contexte particulier dans lequel nous évoluons a renforcé et accéléré une prise de conscience auprès de certains consommateurs. Ils sont 70% à vouloir revoir totalement leur manière de consommer et toutes ces marques ont un vrai rôle à jouer dans l'accompagnement de ces clients.

Make Friday Green Again (Make Friday Green Again)

Vous voulez persuader les marques de boycotter le Black Friday alors que les magasins sont fermés ?
La question n’est pas là, il ne s’agit pas de points de ventes physiques, que ce soit des magasins en ligne ou physiques, ils nous rejoignent par conviction. Au vu du contexte actuel, nous aurions pu penser que les marques seraient moins nombreuses à rejoindre le collectif, préférant faire entrer du cash en cette période trouble pour le commerce, mais il n’en est rien.

D’une part, car le Black Friday ne permet pas de rémunérer les commerçants correctement, c’est une alternative à court terme mais qui n’est pas viable et qui fragilise les commerces. D’autres part, l’impact de cette journée sur la planète est désastreux et la conscience écologique de ces marques est telle que même pendant une crise économique, elles préfèrent se joindre à notre mouvement qui sensibilise les Français à une consommation plus responsable. Je dirai donc qu’il a été assez simple d’initier ce collectif avec les marques qui nous ont rejoint. 

Par ailleurs, tous les participants du collectif ont aussi pris conscience que le Black Friday ne va pas non plus dans le sens de leurs clients. 60% des Français confirment que les fortes promotions les incitent à acheter des choses dont ils n'ont pas besoin. En parallèle, 7 objets sur 10 dans nos placards ne sont jamais utilisés. Make Friday Green Again préfère donc encourager une alternative viable pour les clients et la planète : trier nos placards, donner, revendre et recycler le superflu. Consommer ce dont ils ont vraiment besoin et sans excès.

Campagne Make Friday Green Again 2020 (Make Friday Green Again)

Que fait Faguo pour le Black Friday ? 
Nous mettons en place durant la semaine du Black Friday, le Faguo Drive seconde main et recyclage. Côté seconde main : dans 70% de nos boutiques, nous récupérerons les vêtements Faguo de nos clients qui sont en toujours bon état et qu’ils ne mettent plus, en contrepartie d’un bon d’achat à hauteur de 15 à 30% de leur prix initial. Ils seront remis en vente à des prix seconde main dans nos boutiques. Côté recyclage : dans 100% de nos boutiques, les vêtements, chaussures et bagageries usagées de toutes les marques pourront être déposés par les clients au drive. Ils seront recyclés. Le drive est disponible de 11h à 13h du 23 au 27 novembre.

Collection Faguo automne-hiver 2020 (Faguo)

Comment s'est passé le premier confinement ? Quelles sont les répercussions du deuxième ?
Nous avons fermé nos 30 points de vente pendant près de trois mois cette année. C'est une situation très difficile pour les commerçants et chez nous aussi cela a de fortes répercussions sur nos projets dont certains sont à l'arrêt. Dès le premier confinement, nous avons voulu rester proactif en repensant nos boutiques pour qu'elles deviennent des temples de la mode circulaire. Nous avons mis en place, dès leurs réouvertures, des systèmes de collecte-revente de seconde main et des ateliers de réparation pour allonger la vie des pièces. Nous avons récupéré beaucoup de pièces à recycler dans nos bornes suite à la sensibilisation de notre communauté lors du premier confinement.

Ce deuxième confinement est encore plus difficile car il intervient sur une période importante pour les commerçants. En attendant la réouverture de nos boutiques, nous proposons, avec le collectif, une prise de conscience sur nos manières de consommer : moins mais mieux. Nous invitons chacun d'entre nous à méditer sur nos réels besoins mais également à trier, réparer et recycler ce dont nous n’avons plus besoin.

Campagne Make Friday Green Again 2020 (Make Friday Green Again)

Que fait la marque Faguo pour la planète et les consommateurs ?
Nous traversons actuellement trois crises : sanitaire, économique et écologique. Porter une mission depuis notre création en 2009, et la formaliser dans nos statuts en adoptant le statut d'entreprise à mission en 2020, nous permet de répondre à ces trois crises en nous appuyant sur nos convictions. La première réponse est de garantir à nos clients une démarche complète pour l'environnement c'est-à-dire mesurer nos émissions de CO2 avec un bilan carbone, les réduire drastiquement avec des actions concrètes, compenser celles que nous n'avons pas pu éliminer en plantant un arbre pour chaque pièce confectionnée. En 2019, une pièce Faguo en moyenne émet 50% de CO2 en moins grâce à cette démarche.

Deuxième réponse : maintenir la stabilité de notre tissu économique en accompagnant nos 250 revendeurs multi-marques en France pour qu'ils mettent en place des modes de consommation plus sains et en les aidant à traverser la crise en décalant certains règlements par exemple. Nos boutiques se transforment et proposent la collecte et revente de seconde main, la réparation des pièces Faguo de nos clients et le recyclage de leurs textiles usagés. Nous leur proposons d’ailleurs des nouvelles pièces faites à partir de matières recyclées. Enfin, troisième réponse, il s'agit de soutenir les équipes pendant la crise sanitaire : nous allons préserver l’ensemble des emplois malgré la fermeture de nos 30 points de vente et faire de notre mieux pour continuer à compléter les salaires des collaborateurs en chômage partiel.

Atelier de réparation en boutique Faguo. 2020 (Faguo)

Vous êtes devenus une entreprise à mission en 2020, ça veut dire quoi ?

C'est en faisant un bilan carbone prévisionnel, avant même la fabrication de la première chaussure, que Frédéric Mugnier et moi-même, avons pu prendre conscience de l'impact de cette production sur l’environnement. Dès 2009, Faguo s'est construit autour d'une raison d'être : créer mais en émettant le moins de CO2 possible.

Être une entreprise à mission, c'est s'engager sur le long terme via des objectifs ambitieux : faire un bilan carbone tous les trois ans, augmenter la part de matières recyclées dans nos produits à 80% sur l'ensemble de nos pièces en janvier 2021 (actuellement 75% des pièces de la collection sont conçues à partir de matières recyclées) et enfin découvrir les enjeux de la gestion des forêts en France et faire visiter une forêt à la communauté Faguo. Un comité de mission a été mis en place pour suivre les objectifs et mettre en place les actions nécessaires. Un organisme tiers indépendant auditera Faguo chaque année pour vérifier que les objectifs sont bien atteints. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.