Prêt-à-porter : la face cachée du géant chinois Shein

Publié Mis à jour
Prêt-à-porter : la face cachée du géant chinois Shein
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le géant chinois de la vente de vêtements en ligne Shein s’impose insolemment sur le marché, avec 16 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Mais derrière la puissance commerciale, à quoi ressemble la face cachée de ce succès ?

Les adolescents connaissent tous son nom : Shein, le nouveau géant chinois du prêt-à-porter en ligne. Son modèle : une production ultra rapide des vêtements à petits prix, renouvelés en permanence. Aujourd’hui, ces magasins éphémères créent l’événement. Comment l’enseigne fait-elle pour proposer des prix aussi bas ? Que se cache-t-il derrière ce succès ? 

Horaires à rallonge

La marque vient de s’installer en plein cœur de Paris pour deux semaines. L’enseigne y présente ses dernières collections. Tee-shirt à moins de 5 euros, robes fleuries à 12 euros... Les vêtements sont accessibles et tendances. Pour fidéliser ses clients, l’enseigne a un système bien rodé, avec des promotions en cascade. Pour inciter à acheter toujours plus, le site propose 6 000 nouvelles références chaque jour.

Tous ces vêtements sont fabriqués dans des petits ateliers en Chine. Une ONG suisse a enquêté, certains employés dénoncent des horaires à rallonge. L’enseigne est aussi accusée de plagier certains créateurs, comme Marie Dewet, fondatrice de la Maison Cléo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.