Cet article date de plus de six ans.

Minah Hemad : de l’oppression des talibans à la Fashion Week

Elle s'appelle Minah Hemad. Elle est d'origine afghane et vit aujourd'hui à Lyon. L'automne dernier, elle a été sélectionnée pour participer à la semaine de la mode à New York grâce à ses créations : des robes de mariée et de soirée. Un rêve et un destin exceptionnel pour cette réfugiée qui a fui les horreurs de la guerre il y a 17 ans...
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Minah Hemad, styliste afghane a créé sa propre marque de robes
 (France3/Culturebox)
A seulement 9 ans, Minah Hemad fuit son pays natal avec ses parents pour venir se réfugier en France. Elle travaille maintenant dans le monde de la couture... Une vie nouvelle et un rêve un peu fou qui est devenu, aujourd'hui, une réalité...

Reportage : S. Khaldoun / A. Jacques / A. Gavin


"On a tous les mêmes rêves partout dans le monde. Cela n’existe pas qu’en France", confie la créatrice styliste. Aujourd’hui à la tête de sa propre entreprise, elle a construit sa marque de ses propres mains. A vendre ou à louer, ses créations font briller les yeux des jeunes filles ! 

Sélectionnée pour la Fashion Week de New-York, Minah Hemad voit 15 de ses robes défiler sur le podium de l’événement le plus attendu de l’année chez les passionnés de mode. Parcours fulgurant et montée en flèche pour cette jeune afghane ayant fui les bombes de son pays : "Quand on arrive en France, c’est le paradis. On se dit : il n’y a pas de bombes, je peux dormir tranquillement, me réveiller et être vivante. Dans mon pays natal, on n’a pas le droit de rêver."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mode

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.