Métiers d'art : des reconversions réussies

Ils ont décidé de changer de voie et de se reconvertir dans les métiers d'art. Pendant dix mois, ces étudiants particuliers suivent une formation intensive. 

FRANCE 2

Marteau et burin dans les mains, le geste est ancestral. Dans cette école près d'Avignon (Vaucluse), on enseigne la sculpture et l'ébénisterie depuis 35 ans à des étudiants de tous âges, souvent en reconversion professionnelle. C'est le cas de Jérôme Grobel. À 31 ans, cet employé de mairie, passionné par l'art, a décidé de sauter le pas. "En étudiant l'histoire de l'art, d'un point de vue intellectuel et théorique, à un moment donné on a envie de passer de la théorie à la pratique et être finalement le successeur de tous ces grands hommes que l'on a vus dans les livres d'histoire", affirme-t-il.

Dix mois de formation

C'est une formation intensive que vont suivre Jérôme et ses camarades. Parfois partis de rien, ils vont devoir tout apprendre en seulement dix mois. L'objectif ? Qu'ils deviennent autonomes le plus rapidement possible. Si en début de formations, les élèves sont timides, ils finissent par prendre de l'assurance et présenter leurs œuvres en fin d'année. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans les ateliers, les entreprises innovent pour reproduire les phénomènes géologiques naturels de la grotte. Ici, dans l\'atelier parisien du sculpteur Stéphane Gérard, le 12 juin 2014. Selon la taille de la pièce, le travail peut durer plusieurs mois.
Dans les ateliers, les entreprises innovent pour reproduire les phénomènes géologiques naturels de la grotte. Ici, dans l'atelier parisien du sculpteur Stéphane Gérard, le 12 juin 2014. Selon la taille de la pièce, le travail peut durer plusieurs mois. (ERIC FEFERBERG / AFP)