"Le singe le plus cool de la jungle" : H&M retire une publicité jugée raciste

L'entreprise suédoise dit "s'excuser auprès des personnes qui ont pu être offensées".

Capture d\'écran d\'une publicité du groupe H&M retirée après des accusations de racisme.
Capture d'écran d'une publicité du groupe H&M retirée après des accusations de racisme. (H&M)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

H&M fait son mea culpa. Le groupe suédois a annoncé, lundi 8 janvier, le retrait d'une publicité qui lui avait valu de nombreuses accusations de racisme. Une photo montrait un enfant noir portant un sweat-shirt avec l'inscription "Coolest monkey in the jungle" ("Le singe le plus cool de la jungle").

"Nous nous excusons auprès des personnes qui ont pu être offensées", a réagi l'entreprise de prêt-à-porter, précisant que l'image avait été "supprimée de toutes les chaînes H&M". En revanche, la photo du sweat-shirt non porté reste accessible en ligne.

Une provocation pour plus de "visibilité" ?

"Qui a eu l'idée à @hm d'avoir ce petit garçon noir portant un sweat-shirt disant 'Le singe le plus cool de la jungle'?", s'était insurgée la mannequin Stephanie Yeboah, dimanche, sur Twitter. "Je suis dégoûtée...", avait-elle ajouté dans un autre message.

La mannequin, dont les messages ont suscité des milliers de réactions, s'est notamment demandé s'il ne s'agissait pas là d'une stratégie délibérée de l'entreprise pour "obtenir plus de visibilité" grâce à la polémique.

Des précédents

Ce n'est pas la première fois qu'une grande enseigne se retrouve dans cette situation. En 2014, la marque de vêtements espagnole Zara avait dû retirer de la vente une marinière pour enfants dotée d'une étoile jaune, qui avait provoqué un tollé pour sa ressemblance avec l'étoile imposée aux juifs par les nazis.

En octobre dernier, c'était au tour de la marque de cosmétiques Dove de présenter ses excuses après avoir diffusé en ligne une publicité qui lui a valu de nombreuses accusations de racisme. La campagne montrait une femme noire enlevant un tee-shirt pour laisser apparaître une femme blanche et rousse, qui elle-même enlevait son tee-shirt et laissait apparaître une troisième femme brune au teint mat.