Le célèbre styliste italien Nino Cerruti est mort à l'âge de 91 ans

Il avait, entre autres, inventé la première veste déconstruite dans les années 1970.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le styliste italien Nino Cerruti lors d'une cérémonie à Berlin (Allemagne), le 26 octobre 2012. (JOERG CARSTENSEN / EPA/ DPA)

Le célèbre styliste italien Nino Cerruti est mort à l'âge de 91 ans, a appris samedi soir l'AFP d'une source du secteur de la mode, samedi 15 janvier, confirmant l'annonce des médias italiens. Son décès a eu lieu dans un hôpital de Vercelli, dans le Piémont (nord-ouest) où il se trouvait pour une opération à la hanche, selon le site de Corriere della Sera (en italien)"C'est un géant parmi les entrepreneurs italiens qui s'en va", a réagi le vice-ministre du Développement économique Gilberto Pichetto. "Un grand innovateur, un créatif visionnaire et précurseur de nombreuses réalités d'aujourd'hui", a dit de lui Carlo Capasa, président de la Chambre nationale de la mode italienne.

Italie : le célèbre couturier Nino Cerruti s'est éteint
France 2

Né le 25 septembre 1930 à Biella, il s'était vu contraint d'abandonner ses études de philosophie à l'âge de 20 ans, après le décès de son père Silvio, pour reprendre l'usine textile familiale et enterrer ainsi son rêve de devenir journaliste. Nino Cerruti aura été le plus français des designers de mode italiens en ouvrant sa première boutique en 1967 à Paris, place de la Madeleine, point de départ d'une marque de luxe devenue planétaire en peu de temps.

Le "style" ou le mariage de la culture et de l'art

En pleine contestation étudiante en 1968, cet héritier d'industriels du textile porte sa propre révolution sur les podiums en faisant défiler hommes et femmes dans les mêmes habits. Dans les années 60, il avait également rencontré un certain Giorgio Armani, de quatre ans son cadet, et l'avait embauché comme créateur pour hommes. Le tandem, qui a profondément marqué le monde de la mode, s'est séparé une décennie plus tard, après la décision d'Armani de fonder sa propre maison en 1975.

Nino Cerruti avait introduit le "casual chic" dans la mode masculine haut de gamme en inventant, dans les années 70, la première veste déconstruite. Il était alors passé maître dans le raffinement décontracté, mais estimait que le terme "élégance" a "un terrible goût de l'ancien", lui préférant le concept de "style", mélange de "culture et [d']art"i. Au milieu des années 1970, il avait créé ses premières collections femmes qui, vingt plus tard, représenteront 20% du chiffre d'affaires du groupe. Peu à peu, il avait élargi son territoire, en se lançant dans des parfums, montres, chaussures ou encore des bijoux. 

Parmi ses multiple activités, Nino Cerruti, nommé Chevalier du travail, a été également le designer officiel de l'équipe de Ferrari en Formule 1. Dans un contexte de concurrence féroce entre les grands groupes de luxe, qui laisse peu de place à des maisons de couture indépendantes, le styliste avait vendu sa marque "Cerruti 1881" en 2001 à des investisseurs italiens. La marque Cerruti avait ensuite été cédée au fonds d'investissement américain MatlinPatterson, avant de finir en 2011 entre des mains chinoises, avec sa cession au groupe Trinity.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mode

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.