L'actrice Catherine Deneuve, "folle de chaussures", vend aux enchères sa collection au profit des Restos du Cœur

"Je suis folle de chaussures !", affirmait Catherine Deneuve en 1989. 125 paires de souliers, signées des plus grandes maisons, et issues de sa garde-robe personnelle sont proposées lors d’une vente au profit des Restos du Coeur. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Vente online du 7 au 14 septembre de chaussures de l'actrice Catherine Deneuve  (Artcurial)

Catherine Deneuve aime depuis toujours la mode. En 2018, l'actrice avait vendu aux enchères ses vêtements griffés Yves Saint Laurent, le couturier dont elle était l'amie intime et l'une des muses. Cette fois-ci, ce sont près de 125 paires d’escarpins, sandales, cuissardes et bottines griffées des plus grandes maisons provenant de sa garde-robe personnelle que le département mode & accessoires de luxe d’Artcurial propose, du 7 au 14 septembre, lors d’une vente online au profit de l’association Les Restos du Coeur. 

"Les Restos du Coeur remercient chaleureusement Catherine De­neuve de soutenir notre association et ses missions sociales, toujours plus nombreuses et essentielles en cette période difficile pour tant de personnes", a indiqué Patrice Douret, Président de l’association Les Restaurants du Coeur - Les Relais du Coeur. "Cette vente aux enchères inédite, grâce au don par Ca­therine Deneuve d’une partie de sa collection de chaussures, portées dans les grands moments de sa vie de cinéma, permettra à toutes et à tous de participer à ce geste de solidarité. Merci pour votre engagement". 

Pour Clara Vivien, spécialiste mode & accessoires de luxe chez Artcurial, "cette sélection est à son image, d’une élégance sans égal. Nos clients pourront ainsi en ache­tant un peu de rêve, aider ceux qui en ont le plus besoin".

Vente online du 7 au 14 septembre de chaussures de l'actrice Catherine Deneuve : escarpins en cuir noir rehaussés d'ailes Louboutin (Artcurial)

La mode, un investissement d'avenir

Les ventes aux enchères consacrées aux créateurs de mode (Chantal ThomassSaint Laurent, Jean Paul Gaultier... ), à l'univers du luxe et aux bijoux se multiplient. Si le phénomène n’est pas nouveau, ce type de ventes s’avère désormais pour les acheteurs - au même titre que l’art - un investissement d'avenir. "Sur ce type de ventes les acheteurs sont variés. Il y a aura des madames tout le monde, des fans de Catherine Deneuve, des institutions muséales mais aussi des maisons de chaussures qui souhaitent enrichir leur archive", souligne Clara Vivien.

Mais pour cette spécialiste, "il est compliqué d'anticiper. Ce sera la surprise en fonction des personnes présentes à la vente et de leurs recherches. Il y a l'aspect spéculatif que l'on constate par exemple pour les sacs à main rares mais aussi la provenance de la garde-robe qui peut-être attachée à une personnalité, et bien entendu l'état des modèles. Cette vente comporte des chaussures neuves mais aussi des modèles portés, mais aujourd'hui ce n'est pas un problème, les mentalités changent et les gens commencent à connaître la seconde main. S'il y avait eu des chaussures portées sur les plateaux de cinéma lors d'un film, l'engouement serait plus fort". 

Vente online du 7 au 14 septembre de chaussures de l'actrice Catherine Deneuve  (Artcurial)

Des modèles portés sur les tapis rouges et lors d'événements

Mais le seul fait d'avoir porté ces modèles à l’occasion de tapis rouges ou au premier rang des défilés, rend la vente intéressante. Catherine Deneuve est l’une des plus grandes actrices françaises. Star mondiale, elle est la muse des réalisateurs autant que des créateurs.

Depuis ses débuts au cinéma, elle éblouit par son talent et son style aussi intemporel qu’élégant, si bien que certaines de ses tenues sont devenues des références de mode du septième art. Si sage dans Les Parapluies de Cherbourg, elle marque les esprits en 1967 avec le film Belle de jour de Luis Buñuel, habillée par Yves Saint Laurent et chaussée par Roger Vivier.

Louboutin, Yves Saint-Laurent, Louis Vuitton, Balenciaga, Manolo Blahnik, Prada ou Roger Vivier

"Je suis folle de chaussures ! J’admire les gens qui savent faire vivre les objets. J’aime les chaussures plates, ballerines Chanel en beige ou en couleurs vives et les talons... ", affirmait Catherine Deneuve au Madame Figaro en 1989. Cette vente devrait ravir les amateurs : un grand nombre de souliers sont griffés Louboutin, Yves Saint-Laurent, Louis Vuitton, Balenciaga, Manolo Blahnik, Prada ou Roger Vivier. Estimés entre 30 et 150 €, ils vont de la pointure 37 à 39,5. Des variations de pointure qui s'expliquent aisément : "cela varie d'un chausseur à l'autre, mais aussi d'un pays à l'autre, les marques étrangères ne taillent pas de la même façon", précise encore Clara Vivien. 

En satin, cuir verni ou daim, à bouts ouverts ou pointus, à petits ou hauts talons, sobres en noir ou extravertis en fuchsia, il y en a pour tous les goûts. "On remarque que Catherine Deneuve affectionne les chaussures à talons, surtout les escarpins, car la vente propose peu de modèles plats. Il y a une diversité dans les couleurs et les matériaux avec cependant beaucoup de modèles classiques avec une certaine élégance propre à l'actrice", souligne encore la spécialiste. 

Vente online du 7 au 14 septembre de chaussures de l'actrice Catherine Deneuve  (Artcurial)

Parmi les vingt-cinq lots signés Yves Saint-Laurent, on notera une paire d’escarpins Opyum en cuir verni noir dont les talons structurés reprennent les fameuses initiales entrelacées de la maison (estimation : 100/120 €) ou encore des sandales Tribute à plateformes (estimées 80/120 €), grand classique de chez Saint-Laurent. On découvrira également une vingtaine de paires Prada comme des sandales en daim rouge portées par l’actrice lors du Festival de Cannes en 2013 pour la projection du film Les Salauds (estimées 70/90 €).

Vente online du 7 au 14 septembre de chaussures de l'actrice Catherine Deneuve : escarpin en cuir verni noir à talons structurés Yves Saint Laurent (Artcurial)

La vente se clôturera avec un cabas Jil Sander en cuir noir (estimation 150/250 €), un porte-monnaie Saint-Laurent et un étui à cigarettes Roger Vivier. 

Exposition publique du 7 au 13 septembre. 7, Rond-Point des Champs-Elysées. 75008 Paris. Vente aux enchères du 7 au 14 septembre. Vente Artcurial online. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mode

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.