Cet article date de plus de cinq ans.

L'art textile contemporain s'expose à Paris

« La maison de fil en aiguille » est une exposition sur l'art textile contemporain, réalisée par le collectif Les Exploratrices. Elles sont modistes plasticiennes, stylistes, brodeuses, dentellières, sculpteurs et designers textile. Toutes sont unies par une passion commune la création textile. L'exposition se tient à l'Observatoire du BHV jusqu'au 10 mars 2012.
Article rédigé par
Corinne Jeammet - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Exposition « La maison de fil en aiguille »
 (DR)

12 créatrices ont été invitées à revisiter des objets emblématiques de la maison. L’Observatoire du BHV se transforme le temps de cette exposition en un temple de l’art textile contemporain. Pour la première fois toutes les pièces sont créées pour l’événement. Les exploratrices offrent leur expression artistique aux objets de décoration du quotidien, par une invitation à la découverte artistique, poétique, drôle et décalée. Des objets de cuisine brodés, des luminaires crochetés en fil métallisé, des vases ourlés de jours, un dessus de lit animé par une vidéo, un miroir « Art nouveau » perlé...

Les Exploratrices : Emmanuelle Dupont (Créatrice textile et brodeuse), Michèle Forest (Designer textile), Claire Beillard (Designer textile), Muriel Crochet (Licière), Mireille Guérin (Créateur licier), Amélie Gagnot (Plasticienne du vêtement), Maïa Frey (Plasticienne), Auriane Grosperrin (Designer textile et brodeuse), Françoise Micoud (Dentelle aux fuseaux), Françoise Wintz (Expression textile), Fanny Viollet (Plasticienne du fil) et Sophie Guyot (Créatrice textile). En fédérant leurs différents métiers et savoir-faire, elles révèlent les richesses du fil, la magie de la fibre, le métissage des compétences... Une exposition qui veut porter l’art textile au rang d’art à part entière.
L’Observatoire du BHV. 5ème étage. 52, rue de Rivoli. 75004 Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mode

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.