Jacques Dessange : mort de l'inventeur du coiffé-décoiffé

Son nom évoque un empire de la coiffure à travers le monde. Jacques Dessange, le coiffeur des stars, est mort mardi 7 janvier à l'âge de 94 ans.

FRANCE 3

Le "coiffé-décoiffé", ou quand le coup de ciseau devient coup de maître. Aux oubliettes les chignons stricts, c'est grâce à ce style non apprêté que Jacques Dessange a bâti son empire. "C'est une coiffure naturelle, un style que toutes les femmes ont envie de porter, une coiffure qui n'est pas sophistiquée", expliquait-il alors pour définir le "style Dessange".

Une clientèle de stars

Fils d'un coiffeur de Sologne, Jacques Dessange monte à Paris en 1945 pour y coiffer les dames. L'apprentissage est difficile. Il se fait renvoyer douze fois avant d'être embauché dans un salon à la mode. Les clientes sont conquises, les vedettes aussi. "J'ai eu la chance très jeune de coiffer les stars à Paris. J'étais le coiffeur et l'ami de Brigitte Bardot, de Jane Fonda, de toutes les grandes stars de l'époque. Il est évident que cela a attiré vers mon salon, même à mes débuts, une clientèle de femmes curieuses d'être assises à côté de ces stars", expliquait-il en 1997. Cette notoriété, Jacques Dessange l'a fait fructifier. 750 franchises ont été ouvertes en France et à l'étranger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le fondateur des salons de coiffure Jacques Dessange, ici le 22 octobre 2011 à Pierrefitte-sur-Sauldre (Loir-et-Cher), a publié un livre dans lequel il attaque violemment son fils.
Le fondateur des salons de coiffure Jacques Dessange, ici le 22 octobre 2011 à Pierrefitte-sur-Sauldre (Loir-et-Cher), a publié un livre dans lequel il attaque violemment son fils. (ALAIN JOCARD / AFP)