S'offrir une photo de mode ou une pièce revisitée par un artiste... quelques propositions en marge de la Paris Fashion Week

En dehors de la Fashion Week masculine - où 72 créateurs présentent leur collection printemps-été 2022 sous un format principalement digital - Paris bouillonne de lieux où la création de mode est à l'honneur. Suivez le guide.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
L’association Sidaction organise une vente de tirages photos des plus grands noms de la photographie de mode dont l’intégralité des bénéfices sera reversé à la lutte contre le VIH/sida.  (Oliviero Toscani)

Habituellement pas de semaine de la mode sans une flopée de nouvelles expositions à découvrir. Cette saison, elles sont peu nombreuses car beaucoup ont préféré prolonger leur programmation suite à leur fermeture pendant la pandémie de Covid-19.

Mais d'autres événements permettent de belles découvertes : vous pouvez craquer pour un tirage de mode signé d'un grand nom de la photographie internationale, observer la restauration minutieuse de La Samaritaine, découvrir de nouveaux spots créatifs hybrides ainsi que des boutiques ateliers. Partez à la rencontre des créateurs.

Fashion for Sidaction : s'offrir un tirage d'un grand nom de la photo de mode

L’association Sidaction organise une vente de tirages photos des plus grands noms de la photographie de mode dont l’intégralité des bénéfices de cet événement - organisé avec le soutien de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode et Picto Foundation - sera reversé à la lutte contre le sida. 

Soixante quinze photographes internationaux de quinze nationalités ont offert chacun une image éditée en 25 exemplaires vendus sur la plateforme à 250 euros pièce. L'occasion d’acquérir une œuvre d’une des plus grandes signatures de la photographie de mode tout en soutenant le Sidaction. Cette vente débute le 22 juin en même temps que les collections parisiennes de mode masculine pour se terminer avec les collections parisiennes de haute couture, le 8 juillet. Découvrez toutes les images sur le compte Instagram @fashionforsidaction. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Fashion for Sidaction (@fashionforsidaction)

L'Avant Coureur : concept-store entre mode et galerie d'art

Le concept-store l'Avant Coureur est un lieu où le street-art et la mode fusionnent, où les artistes transforment des pièces uniques de mode en œuvres d’art (4, rue Auvry à Aubervilliers à partir du 24 juin). Il s'inscrit dans une rue événementielle dédiée à l’art où se mélangent, entre autres, un ferronnier d’art et des activités 100% artisanales. "L'Avant coureur est né de la volonté de mettre ces deux mondes au regard l'un de l'autre, parce-que toute véritable innovation est née dans la rue, toute inspiration vient de ce monde d'en-bas pour être propulsée au firmament des podiums" souligne son fondateur. Mourad Behlouli s’entoure de stylistes afin de dénicher des pièces uniques, des pièces vintages, des pièces de défilés… Chacune n’existe que dans le modèle qui est présenté avec sa taille et ses spécificités. On y trouve des vêtements pour homme et femme ainsi que des sneakers recherchées par les sneakers addicts. Certaines marques, rares, sont parfois présentées en accès privé durant quelques jours : Enfants Riches Déprimés, Palm Angel, Travis Scott, Ami, Amiri, Supreme, Yeezy, Kanye, Saint Michael, Takeshi, Murakami, Mastermind Japan, Maison Margiela… 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par L’ AVANT-COUREUR (@lavantcoureur)


Le Kilomètre25 : lieu de vie, d'échanges et de culture

Le Kilomètre25 est un lieu de vie des cultures périphériques : situé en extérieur, il est couvert par le périphérique (sous le 25e kilomètre du boulevard entre Paris et Pantin au 12/A, rue Ella Fitzgerald). Véritable village dans la ville, il abrite treize boutiques éco-responsables et créatives en résidence : de la seconde main, des créateur·rice·s de vêtements et d'accessoires responsables, une boutique sans argent valorisant le don et la récupération, un studio de tatouage, un disquaire, des pop-up store et un espace de bien-être.... En parallèle, le Kilomètre25 va accueillir des marchés et festivals valorisant le développement durable et l’artisanat tous les week-ends. Tout l’écosystème de ce site est investi d’une démarche éco-responsable. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Kilomètre25 (@kilometre25_paris)

Larfeuille Paris : des ateliers Do It Yourself

Le consommateur est désormais de plus en plus en recherche d'expérience et d'échange avec des marques conformes à ses valeurs. Après un lancement en ligne en 2020, la marque Larfeuille Paris a installé son atelier-boutique (11, rue du Pont aux Choux). On peut y acheter, personnaliser et commander des modèles mais aussi participer à des ateliers Do It Yourself sous la houlette de Jérôme Auriac le fondateur de "Larfeuille Paris, maroquinerie pour la vie". Son engagement : utiliser le travail manuel comme source d’intégration ou d’accès au marché du travail, privilégier les circuits courts, la réparabilité et le ré-usage. Cette entreprise à vocation sociale veut mettre en valeur la matière première issue des filières françaises avec une vision de la mode adaptée à un rythme humain, inclusive et consciente des enjeux environnementaux. La marque, lauréate du label Fabriqué à Paris, intégrera La Caserne, l’incubateur parisien de la mode responsable lancé à la rentrée 2021.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par .: LARFEUILLE PARIS :. (@larfeuille_paris)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fashion Week

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.