La marque Domestique intègre l'accélérateur de mode durable La Caserne Château-Landon

La plus ancienne caserne de pompiers de Paris, Château-Landon, aujourd'hui désaffectée, devient le premier accélérateur de transition écologique dédié à la mode en Europe. Les créateurs de la marque d'accessoires Domestique s'y installent dès juin 2021. Rencontre avec Bastien Beny et Simon Delacour, la tête plein de projets.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min.
Trois sacs domestique (à gauche), Simon Delacour et Bastien Beny, les créateurs de la marque domestique (à droite) (Indira Widmer)

"La Caserne est un lieu unique, situé dans une ancienne caserne de pompiers en plein centre de Paris. Bien plus qu’un accélérateur pour les marques qui souhaitent
s’investir pour une mode responsable, la caserne est un lieu de rencontre entre les créateurs et le public et un lieu majeur d’échange, de formation, de culture et de
fête pour tous les Parisiens", explique Maeva Bessis, directrice générale de La Caserne.

Ce projet, réalisé par Impala - groupe industriel français - et l’Exception - concept store dédié aux marques contemporaines - est né à l’initiative de l’Hôtel de ville de Paris de créer une plateforme d’innovation dédiée à la jeune création et à la mode éco-responsable. Son ouverture est prévue pour la rentrée 2021.

Premier incubateur de transition écologique d’Europe

Propriété de la Ville de Paris depuis 1849, cette parcelle accueille depuis 1879 la caserne de sapeurs-pompiers Château-Landon construite par l'architecte Antoine Soudée en 1877. Désaffectée en 2005, la Régie Immobilière de la Ville de Paris a proposé à la Ville un projet de réhabilitation pour accueillir une pépinière d’entreprises dédiée à devenir une plateforme d’innovation consacrée à la mode. Ce projet inclut une démarche sociale, environnementale et éthique (recyclage des matériaux, préservation des ressources naturelles, ouverture sur le quartier...).

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par LA CASERNE (@lacaserneparis)

La Caserne est conçue comme un lieu de rencontre entre les créateurs et le public avec l’organisation de défilés, marchés et événements, conférences, et l'ouverture d’une boutique l’Exception présentant les marques intégrées et sélectionnées par le concept-store.

Vingt et une marques de prêt-à-porter intègrent le lieu pour une première résidence : Awake Concept, Benjamin Benmoyal, Cahu, Caval, Circle Sportswear, Coltesse, Domestique, Flair Bodysuits, Katia Sanchez, Kiplay VintageLe Petit Dakarois, Le Slip Français, L/overs, LoomNoyoco, Peulh Vagabond, Salut Beauté,Thierry PietuPaired Earwear, Walk in Paris et 17H10. A celles-ci s'ajoutent quinze marques de maroquinerie : Alice Watier, Ann/so, Armaille, Aswad, Atelier Baltus, Karen Vogt, Larfeuille Paris, Leon Flam, Lironie, Louvreuse, maison Edele, maison Peaux Neuves, Maka Devall Paris, Phi 1.618 et Valet de pique. 

Domestique : "Nous avons fait beaucoup de choix en faveur du local, du responsable et du durable" 

Fondée en 2016 par Bastien Beny et Simon Delacour, Domestique est une marque d'accessoires, de maroquinerie et de bijoux. Depuis la création de leur laboratoire créatif, le duo a pris des engagements forts envers la planète et les gens : "Nous avons fait beaucoup de choix en faveur du local, du responsable et du durable". Ils proposent ainsi une seule collection d’accessoires par an, seasonless (ndlr, sans saison), une production à la commande, une fabrication réalisée à la main à Paris, des fournisseurs principalement parisiens et français, des cuirs qui durent dans le temps et sans produit chimique, des produits conçus de manière à optimiser les matières ainsi que des déplacements à pied et à vélo...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par LA CASERNE (@lacaserneparis)

Franceinfo Culture : Quels sont les points négatifs et les enseignements positifs de 2020 et de ce premier trimestre 2021 ?

Bastien Beny et Simon Delacour : Lorsque la pandémie nous a touchés en mars 2020, nous sortions tout juste de Première Classe Tuileries (ndlr, salon professionnel) où nous présentions notre collection aux acheteurs internationaux. Les retours étaient très positifs et nous avions de prometteuses commandes ainsi que des pop-up stores (ndlr, lieux éphémères) qui n’ont malheureusement pas pu voir le jour. C’était évidemment très frustrant mais nous avions poussé quelques mois auparavant une stratégie davantage orientée vers le BtoC (ndlr, relations qui unissent les entreprises et les consommateurs finaux) qui a été salutaire dans les mois de confinement qui ont suivis. De plus, nous avons reçu des commandes wholesale (ndlr, de gros) en provenance de Chine, du Japon et d’Australie, qui étaient eux en phase de rouvrir une partie de leurs commerces. Notre fabrication uniquement sur commande avec des fournisseurs très proches de nous (la très grande majorité étant basés dans Paris intramuros) nous ont permis une grande réactivité dans notre activité. Ce mode de fonctionnement nous a confortés dans nos engagements et nos choix éco-responsables que nous avions pris dès la genèse de domestique en 2016. Nous comptons bien évoluer encore davantage en ce sens.

Simon Delacour et Bastien Beny, les créateurs de la marque Domestique (Indira Widmer)

Pourquoi rejoindre cette plateforme d’innovation dédiée à la jeune création et à la mode éco-responsable ?

Nous sommes labellisés Fabriqué à Paris depuis 2018, lauréat en 2021, et nous tenons à conserver une production 100% made in Paris. Nous pourrons faire de La Caserne un lieu de rencontre avec le public en montrant notre savoir-faire et peut-être même vendre en direct à travers la boutique L’Exception qui ouvrira un espace de 300 m2 au rez-de-chaussée. La réunion de marques dans un même lieu va forcément créer des synergies, va permettre aussi de mutualiser les forces, et va créer une dynamique générale grâce aux échanges quotidiens avec les co-résidents. On tient à ce que notre environnement de travail soit en adéquation avec nos aspirations éco-responsables.

Sac médium Flap Pouch en blanc et or porté par Jacqueline, la grand-mère de Simon Delacour, création domestique (Simon Delacour)

Quels sont les critères de sélection pour candidater à La Caserne ?

Un premier dossier de candidature a été soumis à un comité de sélection comprenant un business plan (plan de financement, compte de résultats, plan de trésorerie, liasses fiscales...), les look books de nos collections et dossiers de presse ainsi que nos CV. Nous avons mis en avant les engagements éco-responsables que nous avions déjà pris et ceux que nous projetions de prendre à l’avenir. Nous avions aussi répondu à une série de questions à travers une vidéo : présentation personnelle, présentation de domestique, notre vision de la mode de demain, pourquoi choisir La Caserne et quelques images choisies pour illustrer notre quotidien. Nous avons été pré-sélectionnés par le comité pour que notre candidature soit soumise à un vote public sur Instagram. Le soutien de notre communauté nous a offert notre ticket d’entrée pour La Caserne en mai 2020. Depuis les travaux ont été poursuivis pour rénover le lieu et notre intégration est prévue pour le 1er juin 2021.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par domestique ®️ (@domestique)

Quels sont les profils des autres résidents qui intègrent ce lieu ?

La Caserne accueille 25 marques qui formeront la Résidence #1 composée de marques de prêt-à-porter (Noyoco, Walk in Paris, Salut Beauté, 17H10...), couture (Benjamin BenMoyal), d’accessoires maroquinerie & bijoux (nous, par exemple), de souliers (Caval) et même une marque de montre (Awake). Autour de ces créateurs seront aussi présents d’autres acteurs tels que le média The Good Goods, la plateforme NonaSource sous l’impulsion d’LVMH, ou bien encore Fairly Made qui accompagne les marques dans une production plus traçable et responsable.

Sac baguette Flap Pouch de domestique, 2021 (Thomas Tissandier)

Vous y louez un local, êtes-vous liés pour une période déterminée ?

Trois ans, renouvelable une fois tacitement pour une période d’une année supplémentaire.

Quels sont les accompagnements et les soutiens proposés ? 

La Caserne offre aux résidents des formations en mettant en place plus de 40 Master Classes étalées sur l’année pour accompagner le développement des marques de façon responsable. Elle organise aussi des événements ayant l’objectif de développer le réseau des résidents.

Quelles sont les autres structures auxquelles vous aurez accès ?

La Caserne comprend un bâtiment composé de quatre étages, un sous-sol et une cour comprenant des ateliers de créateurs, des espaces de coworking-ateliers, des espaces mutualisés, des salles de réunion ainsi qu'un lieu dédié aux manifestations et défilés de mode, un espace de danse, un restaurant, une salle polyvalente et un espace rooftop.

Quels sont vos engagements vis-à-vis de La Caserne ?

Outre les engagements que domestique a déjà pris depuis sa création en 2016, nous nous engageons à nous inscrire dans une démarche environnementale en adéquation avec le concept développé ici. Chaque saison, chaque résident s’engage à avoir un nombre croissant de produits entrant dans les critères Smart Choice : environnement, social et local. 

Bijoux domestique : long thin chan double earrings gold. 2021 (Simon Delacour)

Quelles sont les actions que vous n'auriez pas mises en place si vous n'aviez pas la perspective d’intégrer La Caserne ?

La Caserne réunit des acteurs de la création très diversifiés, ayant pour dénominateur commun d'aller dans la même direction, celle d’évoluer vers un modèle éco-responsable. Se réunir dans un même lieu chaque jour enrichira sans nul doute nos réflexions et nos actions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coups de coeur

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.