Décès de la styliste italienne Mariuccia Mandelli, fondatrice de Krizia

Mariuccia Mandelli, fondatrice de la maison Krizia, est décédée à 90 ans après une vie dédiée à la mode, a indiqué lundi son entourage. La styliste italienne avait débuté en 1957 avec ses premières créations pour ne jamais cesser jusqu'à la vente de sa maison de création à un groupe chinois en 2014.

Mariuccia Mandelli, fondatrice de la maison Krizia, en 1998, à MIlan
Mariuccia Mandelli, fondatrice de la maison Krizia, en 1998, à MIlan (OLYMPIA/SIPA)
Le président du conseil Matteo Renzi a rendu hommage à cette "protagoniste absolue de la mode et du Made in Italy, avec sa créativité, la joie de ses couleurs, la sobriété toute milanaise du travail de Krizia".
Krizia, pap ah 2005-2006, à Milan
Krizia, pap ah 2005-2006, à Milan (PAOLO COCCO / AFP)
Le succès arrive rapidement et en 1964, elle gagne son premier prix, celui de la critique de la mode, lors de son premier défilé, tout en noir et blanc, à Florence. Dans les années 80, elle lance sa première ligne de parfums, dont Krizia hommes et K de Krizia. Elle crée à Milan en 1984 un espace portant le nom de sa maison, où se déroulent ses défilés et des rencontres et événements culturels.
Krizia, pap pe 2013, à Milan
Krizia, pap pe 2013, à Milan ( AGF s.r.l. / Rex Featur/REX/SIPA)
Après plus de 50 ans dans la monde, elle accepte finalement en 2014 de céder sa maison à la styliste et femme d'affaires chinoise Zhu Chongyun. Celle-ci, interrogée par l'AFP en 2014, avait promis de respecter l'héritage de la styliste italienne. Sa première collection pourrait être présentée à la semaine de la mode féminine à Milan en février 2016.