Mode : liquidation judiciaire pour la maison Sonia Rykiel

Faute de repreneur, la maison Sonia Rykiel a été liquidée jeudi 25 juillet. Depuis la disparition de sa créatrice en 2016, la marque était en difficultés financières.

france 3

C'est la fin d'une griffe à la française. Devant la boutique historique de Saint-Germain-des-Prés à Paris, les clients accueillent avec stupeur la liquidation judiciaire de Sonia Rykiel. "C'est une triste nouvelle parce que c'est une belle marque qui s'éteint", déplore un homme interrogé par France 3. En 1968, Sonia Rykiel fonde la maison de mode parisienne. Traversant les époques, elle impose son style marqué pas ses tenues de mailles et ses rayures colorées.

134 salariés

Sa griffe est propulsée partout dans le monde, mais en 2007, la créatrice malade cède les rennes de sa maison de couture à sa fille qui la vend cinq ans plus tard à un groupe basé à Hong Kong. Après des années de difficultés économiques, la société est placée en redressement judiciaire en avril dernier. Aucun repreneur n'a finalement été retenu. La maison Sonia Rykiel disparaît et avec elle, ses 134 salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
La couturière française Sonia Rykiel, le 26 novembre 2013 à Paris. 
La couturière française Sonia Rykiel, le 26 novembre 2013 à Paris.  (CHRISTIAN HARTMANN / AFP)