"C'est plus simple de faire des masques que des jeans" : l'entreprise 1083 a transformé son atelier de confection pour produire des masques en tissus

Thomas Huriez, fondateur de la marque 1083, nous raconte comment il réalise dans son usine de jeans des masques de protection en tissu pour lutter contre l'épidémie de coronavirus

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un radiologue de Roman-sur-Isère dans la Drôme porte un masque de protection en tissu réalisé par l'entreprise de jeans 1083. Mars 2020 (1083)

La marque drômoise 1083, qui produit des jeans 100% éco-responsables, bio et made in France, a transformé l'activité de son atelier de confection situé à Romans-sur-Isère. La décision de le dédier à la production de masques de protection a été prise par Thomas Huriez "tout simplement car ceux qui nous aident ont besoin d'aide ici". 


>> Coronavirus : suivez l'évolution de l'épidémie dans notre direct

"Dès lundi, les personnels soignants, médecins et pharmaciens romanais nous ont dit qu'ils n'avaient plus de masques" explique le fondateur de l'entreprise 1083. La marque a donc réorganisé son atelier dès mardi 17 mars, le premier jour de confinement, afin de "participer à l'effort collectif de lutte contre le coronavirus"

Ces masques sont destinés aux habitants du secteur de Romans-sur-Isère qui en ont besoin "dans l'exercice de leur travail, c'est-à-dire les médecins, les radiologues, les ambulanciers, les pharmaciens et les Ehpad" précise encore le chef d'entreprise. 

Pour le CHU, "ces masques en tissus lavables, c'est mieux que rien" 

Mais pas question de faire n'importe quoi. Le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble Alpes a ainsi donné à l'entreprise un tutoriel sous forme de patron pour réaliser ces masques de secours, distribués gratuitement. Pour le CHU, "ces masques en tissus lavables, c'est mieux que rien". 

"C'est plus simple de faire des masques que des jeans" indique Thomas Huriez. Le jean étant trop épais, ils sont réalisés en coton. "C'est le tissu que nous employons pour faire les poches de nos jeans".

Au milieu des deux couches de coton, il y a un tissu en molleton ou polaire "qui nous a été donné par Déco Discount un magasin de tissus de Romans". Et comme l'entreprise ne dispose pas d'élastiques, "les masques doivent être noués mais sinon nous employons toutes nos fournitures" précise encore Thomas Huriez. Vercourses, une société de livraison, se charge de les distribuer.

A Roman-sur-Isère, l'entreprise de jeans 1083 a transformé son atelier pour produire des masques de protection. Le tissu habituellement utilisé pour les poches des jeans sert actuellement à fabriquer des masques de protection en tissus. Mars 2020 (1083)

Le fondateur de l'entreprise, les deux couturières, la coupeuse et deux personnes en télétravail (qui gèrent les livraisons) constituent l'équipe. 

1083, fabricant de jeans made in France 

1083 est la première marque à produire entièrement ses jeans en France en réalisant toutes les étapes de la transformation du coton sur le territoire : les jeans sont confectionnés, tissés, teints et délavés en France. Le tout en coton bio. Seuls la filature du coton bio, les rivets et les boutons viennent d'Italie. 1083 utilise un procédé de délavage laser sans chimie, ni eau, ni sablage.

1083 a conçu le premier jeans recyclé, recyclable et consigné pour l'été 2020 (1083)

Installée à Romans-sur-Isère - la capitale de la chaussure -, 1083 propose une ligne de jeans et de bermudas pour homme et une ligne de jeans et de jupes pour femme mais aussi des T-shirts, des ceintures et des chaussures. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.