2,5 millions d'euros pour la collection mode et le mobilier de l'appartement du créateur japonais Kenzo Takada

Les 11 & 12 mai s'achevait la dispersion de la collection Kenzo Takada chez Artcurial, présentant le mobilier et la décoration des intérieurs de l'appartement du créateur, ainsi qu'une centaine de ses créations de mode, inédites. Ces deux ventes totalisent 2,5 M€ frais inclus, soit cinq fois l'estimation avec 100% des lots vendus.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Vente de la collection Kenzo Takada, mai 2021 (MAXIMILIEN SPORSCHILL)

Après une exposition d'une semaine recréant l'univers du créateur japonais Kenzo Takada (emporté par le Covid-19 en octobre 2020) au coeur des salons de l'Hôtel Dassault, la maison Artcurial organisait, en collaboration avec Christie's, le 11 mai la dispersion de la collection Kenzo Takada. En parallèle, une vente online jusqu'au 12 mai présentait des créations de la collection personnelle du styliste de légende. 

Ces deux ventes totalisent 2 503 670 euros frais inclus avec 100% des 550 lots vendus, dépassant largement les estimations. Des collectionneurs de 28 nationalités différentes ont enchéri à l'occasion de ces ventes.

Le créateur japonais Kenzo Takada à Paris en 2020 (MITCHELL GENG)

13 photographies de William Eggleston adjugées 46 800 euros

Kenzo Takada avait décoré son dernier appartement parisien de Saint-Germain-des-Prés avec toute sa créativité nourrie de nombreuses influences. Le mobilier de l’appartement de Kenzo Takada a été dispersé avec 100% de lots vendus, tous au-delà de leurs estimations. La plus haute enchère a été remportée par une série de 13 photographies de l'iconique William Eggleston, Cadillac Portfolio, adjugé 46 800 euros. Elle est suivie par une suite de huit panneaux décoratifs Shadows de Akira Kugimachi (2013), vendu 45 500 euros, plus de dix fois son estimation, et le second plus haut prix de cette vente.

Vente Kenzo Takada chez Artcurial, mai 2021 (MAXIMILIEN SPORSCHILL)

Les collectionneurs ont pu aussi découvrir les talents de peintre du créateur, la vente présentant des tableaux réalisés par Kenzo Takada lui-même. A commencer par le tout premier lot de la vente, un autoportrait, un personnage en tenue de dignitaire japonais ou une huile sur toile "n°6", adjugés 20 800 euros chacun. L'huile sur toile n°5, s'est quant à elle envolée à 31 200 euros. 

Vente Kenzo Takada chez Artcurial, mai 2021 (©PHOTO TH.HENNOCQUE)

Engouement pour les kimonos et les pièces typiques du style floral et japonais

En parallèle de la vente de mobilier, le département mode d'Artcurial organisait la dispersion de pièces de garde-robe créées par cette icône de la mode. Cette vente 100% digitale était composée de 132 lots, soit 150 pièces inédites de vêtements dessinés pour toutes les saisons. Les collectionneurs et amateurs ont été tout particulièrement séduits par les kimonos et les pièces typiques du style floral et japonais de Kenzo Takada ainsi que par les prototypes annotés par le créateur.

Parmi les plus belles enchères, un trench en jacquard accompagné de sa chemise en taffetas qui remporte le plus haut prix de la session mode à 3 380 euros ou encore un ensemble en jacquard vendu 2 470 euros. Un kimono en patchwork japonais, jacquard et velours, dans lequel on retrouve le style iconique de Kenzo a été vendu 1 105 euros ou encore un manteau en satin duchesse à motif floral a été remporté pour 1 170 euros. Notons également un blazer à motif wax, dont on retrouve par ailleurs le motif sur l'un des tableaux vendus dans la session mobilier et réalisé par Kenzo Takada lui-même, qui s'est envolé à 780 euros. Du côté des prototypes, un lot de cinq patrons de couture annotés, a changé de mains à 650 euros.

Vente de la collection Kenzo Takada, mai 2021 (MAXIMILIEN SPORSCHILL)

"Ces créations inédites et inconnues du public ont reçu un très bel accueil. Avec 100% de lots vendus à des acheteurs internationaux, cette vente reflète tout à fait
le rayonnement de Kenzo Takada à travers le monde ainsi que l'intemporalité de son style si unique" a indiqué Clara Vivien, spécialiste mode  Artcurial. 

Takada automne-hiver 2007-08 : manteau en satin duchesse figurant un motif floral sur fond rouge, écharpe coordonnée. Estimation pour la vente Artcurial: 300 - 500 € (Takada)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mode

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.