Témoignage : Anthony Cortes signe "Le réveil de la France oubliée"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Témoignage : Anthony Cortes signe "le réveil de la France oubliée"
France Info
Article rédigé par
Christophe Gascard - franceinfo
France Télévisions

Anthony Cortes, journaliste et auteur, signe "Le réveil de la France oubliée" aux éditions du Rocher. Il est l'invité du 23h, mardi 23 février. 

Anthony Cortes est journaliste, il a sillonné la France pendant un an et demi, à la recherche de témoignages d'anonymes sur leur vision de la ruralité, leurs espoirs et leurs engagements. "J'avais envie de changer l'image et le regard qu'on porte sur ces campagnes (...). Je voulais les montrer pleine de bonne volonté et force d'incitation", explique l'auteur. Face aux commerces qui ferment et se raréfient, Anthony Cortes met en lumière des ouvriers et des retraités qui se mobilisent, se politisent et dont le point de départ est celui des gilets-jaunes, qui a "créé une sorte de conscience commune (...), qui a permis de souder une communauté et montré qu'on pouvait revendiquer le droit de vivre dignement". 

Remise en question de la suprématie des villes 

Dans son ouvrage, Anthony Cortes explique que les femmes pâtissent d'avantage du chômage et des emplois précaires, comme dans les villes. "Elles aussi développent une force d'initiative et d'imagination pour essayer de sortir de ce carcan", explique le journaliste. Les territoires ruraux ont davantage subi la pandémie, "la crise leur a fait prendre conscience qu'ils pouvaient se battre et trouver des solutions pour sortir de ce quotidien et de ces situations". Depuis la crise, certains citadins ont changé de regard sur leur mode de vie, "la réponse toute trouvée peut être les campagnes, c'est une communauté réduite où on peut agir davantage politiquement, mais pas seulement, sur son quotidien".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.